Aujourd’hui, le Big Data est un sujet largement discuté partout, dans les organisations de tous types et de toutes tailles, mais aussi du côté des professionnels de l’informatique actifs ou à la recherche de leur premier emploi. Et beaucoup se demandent pourquoi les métiers du Big Data sont l’avenir des emplois dans l’informatique.

Il s’agit d’une question capitale qui attire l’attention de nombreux alumnis et personnes déjà actives qui projettent de faire carrière dans le domaine de l’informatique. Cependant, l’informatique comprend divers secteurs qui proposent plusieurs opportunités d’emploi, dont certaines sont limitées. La raison est que l’apparition de nouvelles opportunités entraîne la dévaluation d’autres opportunités d’emploi, toujours dans le domaine de l’informatique.

D’un côté, des métiers réputés et biens cotés de l’informatique ne sont plus autant attractifs qu’avant. De l’autre côté, le Big Data avance de nouvelles perspectives professionnelles. L’accroissement constant, année après année, des opportunités d’emploi dans le Big Data est principalement dû à la demande croissante en données des entreprises. Elles ont besoin de les trier, les traiter et les analyser afin d’en tirer des conclusions leur permettant de prendre des décisions pertinentes pour leur développement et leur croissance. Pour ce faire, elles ont besoin d’experts qui savent collecter, analyser, affiner et sécuriser les données. Ce sont les professionnels du Big Data. Pour faire leur travail, ils sont bien rémunérés.

En ce sens, les opportunités d’emploi du Big Data en font un vecteur d’accroissement de la demande de professionnels de la Data. Par conséquent, les métiers du Big Data sont l’avenir de l’informatique.

Dans cet article, nous allons expliquer en détail pourquoi le Big Data est l’avenir du métier informatique. Ainsi, tous ceux qui souhaitent embrasser une carrière dans ce secteur, voici des raisons pour faire le premier pas dès aujourd’hui.

Demande d’analyse de données en hausse constante

L’objectif des entreprises est de dégager le maximum de bénéfices de leurs activités et de maintenir une croissance stable de leur chiffre d’affaires. La loi de l’offre et de la demande est un facteur qui joue beaucoup sur ce point, et le marketing auprès des clients y est pour grand-chose. En effet, s’il n’y a pas de demande pour un produit et/ou un service, il ne peut y avoir de profit.

Le profit ne peut être malheureusement réalisé qu’en prenant les meilleures décisions stratégiques. Et dans le scénario actuel, les données sont devenues des ressources importantes que les organisations cherchent à exploiter au maximum. Cependant, il y a d’une part des données bien traitées qui permettent de prendre des décisions difficiles. Et d’autre part, il y a des données non traitées qui ne peuvent rien apporter. Cela a pour conséquence une demande importante de données raffinées et analysées par des professionnels capables de collecter, traiter, trier et analyser différents types de données de plusieurs sources. Cela démontre que les opportunités d’emploi dans le secteur du Big Data ne feront qu’augmenter.

Diverses spécialités très recherchées

Plus le besoin de données raffinées des entreprises augmente, plus le nombre d’analyses est important. Par la suite, plus la demande en expert dans ce domaine augmente à son tour. C’est pour cette raison que de nombreux centres de formation apparaissent et proposent des cours permettant de devenir un spécialiste du Big Data, que ce soit devenir Data Scientist, Data Analyst, Data Engineer ou Data Manager.

À titre d’exemple, les 4 formations data de DataScientest sont parmi les plus recommandées pour ceux qui cherchent à acquérir ou à renforcer leurs compétences en matière de Big Data Analytics. Ce type de formation permet d’affronter un poste data au sein d’une entreprise dès l’obtention du diplôme.

Package salarial élevé

La demande de professionnels compétents est un facteur qui joue un rôle important dans la hausse des salaires. Cela s’applique aussi sur les rémunérations proposées aux professionnels du Big Data.

Aujourd’hui, la demande de Data Scientists augmente rapidement en raison du fait que les entreprises ont besoin de Scientifiques des données qui sachent comment interpréter ces données afin d’en tirer des résultats sur lesquels baser des décisions stratégiques.

Un Data Scientist qui possède plus de 5 ans d’expérience gagne actuellement entre 50 000 euros et 60 000 euros par an. De même, un Data Analyst peut presque gagner autant. Avec 4 ans d’expérience, il peut être rémunéré entre 45 000 euros et 55 000 euros par an. S’il est encore un débutant, son salaire est assez confortable, environ 35 000 euros à 38 000 euros par an.

Possibilités d’évolution

Comme pour tous les autres emplois, les métiers du Big Data n’échappent pas à la routine du 9 à 5. Cela peut être assez mécanique pour certains. Mais, il faut voir les choses autrement, notamment par rapport aux possibilités d’évolution.

De plus en plus d’entreprises adoptent actuellement le cloud computing qui n’a que des avantages en termes de puissance de calcul, de stockage et de budget alloué à l’informatique. Tout expert du Big Data peut envisager une conversion vers des spécialités dans le cloud. Amazon Web Service, Microsoft Azure, Google Cloud Platform et d’autres fournisseurs de services dans le nuage proposent des certifications qui pèsent à la fois sur l’avenir des professionnels de la data, mais aussi sur leurs salaires.