Construire une maison est parfois le projet de toute une vie. Ce chantier est d’une grande ampleur, où vont se croiser les professionnels de tous les corps de métier. Choisir de faire appel à un constructeur de maisons individuelles en bois vous permettra de gagner en toute sérénité. Tous les travaux peuvent être gérés par une entreprise en Île-de-France. Mais comment trouver un constructeur dans cette région ?

 

Trouver un constructeur de maisons individuelles en bois sur Internet

 

Internet est l’outil nécessaire pour trouver rapidement un constructeur de maisons répondant à votre projet immobilier en Île-de-France. Cependant, ce champ reste vaste, et il vous est possible de vous tourner vers un site Internet de mise en relation entre clients particuliers et professionnels, pour obtenir facilement le devis. Il y a aussi les sites qui répertorient les professionnels selon le secteur. Vous devez simplement faire une petite recherche par mots-clés, ce qui va spécifier la région dans laquelle vous voulez trouver votre constructeur de maisons en bois. Ensuite, il faut faire un tri parmi tous les avis à lire sur ces divers sites. Effectivement, pensez toujours au fait que des clients déçus vont certainement publier un avis que ceux satisfaits de la qualité du projet mené par un constructeur. Certains avis sont souvent faux. Ces derniers doivent donc être triés avec des pincettes. Cependant, en France, il existe quelques indications qui prouvent l’authenticité de ces avis clients, comme une estampille avec des commentaires vérifiés. Vous serez alors plus rassuré que, celui ou celle qui a posté cet avis, a bien effectué la construction de sa maison avec un expert, et que l’avis est assez authentique, qu’il soit négatif ou positif. Pour trouver un constructeur de maison en bois en Île-de-France, cliquez sur www.trecobois.fr

 

Trouver un constructeur individuel par la technique du bouche-à-oreille

 

Si cela semble plus désuet, la technique du bouche-à-oreille est très pertinente pour trouver un constructeur de maison en bois en Île-de-France. Rien de tel qu’un proche qui a déjà réalisé la construction de sa maison en faisant appel à une société. Faites cela afin d’avoir un avis fiable et précis. Par ailleurs, cette méthode peut vous offrir le moyen de vous rendre sur place pour constater la qualité du travail réalisé. Puis, cela va vous permettre d’avoir une idée du tarif d’un tel chantier. En prime, vos proches auront peut-être des conseils utiles à vous donner. En revanche, comme pour la recherche sur Internet, c’est utile de prendre un peu de recul sur certains avis. C’est la raison qui fait que le bouche-à-oreille devra être restreint à votre entourage proche, pour éviter un phénomène de rumeur, et de fonder des avis sur celui des gens que vous ne connaissez pas. Vous saurez alors, en recourant aux avis de vos proches, si vous avez les critères identiques de qualité et les priorités primordiales sur ce genre de projet.

 

Quelques points de vigilance à prendre en compte

 

Choisir un constructeur de maison en bois en Île-de-France est d’abord une question de devis. Mais à part le prix, votre attention doit se porter également sur le contrat de construction, appelé brièvement CCMI. La signature du CCMI est obligatoire en France, dès lors qu’un constructeur de maisons va mettre votre logement hors d’air et hors d’eau, c’est-à-dire de construire les fondations, le toit et les murs, puis de mettre les menuiseries et prendre en compte l’étanchéité de la construction. La fourniture de plan n’est cependant pas obligatoire, car vous pouvez passer par un architecte. Le CCMI devra préciser aussi un certain nombre d’informations, à vérifier avant la signature. Ces informations devront se porter sur les prix des services, les délais , les dates des travaux et les pénalités. S’il y a un non-respect, un rappel sur le fait que la construction de la maison en bois se fera dans le respect de toutes les normes d’urbanisme. Par ailleurs, il y a aussi l’assurance souscrite, les garanties légales obligatoires, les clauses sur l’obtention de votre permis de construire ou la possession du terrain et l’échelonnement par étapes des paiements du chantier qui devront être réglés.