Le surf fait partie des sports nautiques les plus pratiqués à travers le monde. Inopportunément, ce sport se montre risqué et exhorte même une assistance. Les débutants doivent carrément faire appel à un moniteur pour acquérir une assimilation rapide. Pour cette raison, les passionnés font des voyages sans fin afin de trouver les meilleures vagues comme celles de la République Dominicaine. Ainsi, vous aurez à découvrir la beauté du kitesurf ou le surf République Dominicaine

Faire du surf sur les mers de la République Dominicaine !

Le surf reste le meilleur moyen de déstresser et d’amener de la positivité dans votre vie vu qu’une activité de cette intensité favorise la sécrétion d’endorphine. De plus, cela sera encore mieux lorsque vous le pratiquez dans une mer chaude sur les Caraïbes. Les côtes de la République Dominicaine permettent à tous les passionnés de surf, de tous les niveaux, de pratiquer et de s’améliorer dans ce domaine. Dans la mer de Barraca, les vagues ne dépassent pas les 1 mètre. Tandis que, les vagues se montrent plus agressives dans les côtes du Nord.

Outre cela, les habitants de la République Dominicaine sont majoritairement des passionnés de surf : une opportunité d’apprendre les techniques locales. À ce titre, la plupart d’entre eux sont carrément membres de l’ISA et participent régulièrement à des compétitions mondiales. Par surcroît, cela sera une opportunité de visiter les petites villes de la République Dominicaine et de connaître son histoire. Enfin, faire du surf en République Dominicaine vous permettra de fortifier vos muscles tout en apprenant la langue espagnole. Ainsi, tous les adeptes de surf sont conviés à visiter le site godominicanrepublic.com.

Apprendre le surf sur les belles mers de la République Dominicaine 

Sachant que le surf est une activité nautique, les personnes intéressées doivent avant tout avoir quelques notions de natation avant de se lancer dans la glisse sur les vagues. À titre de conseils théoriques, vous aurez à connaître les étapes à suivre pour pouvoir bien se tenir sur une planche de surf. En premier lieu, il est capital de faire des étirements pour éviter d’avoir des crampes ou des déchirures musculaires en pleine mer. De surcroît, des essais doivent se faire sur le sol pour se familiariser avec ses équipements de sport. Cette astuce a pour objectif d’aider les débutants à connaître d’avance les positions qui leur permettent d’être stable une fois sur la planche. Après s’être habitué un long moment, les exercices en mer doivent se faire sur des endroits adaptés à votre niveau. Le fait de se tenir debout s’apprendra peu à peu au moment où vous serez en totale symbiose avec votre planche. Ce sera également pareil avec les différentes figures avec les shore-breaks.

Faire du kitesurf sur les rives de la République Dominicaine ! 

Pareil au surf, le kitesurf République Dominicaine est également un sport nautique qui a pour objectif d’interagir avec les vagues. Le kite surfeur doit également savoir s’allier avec plusieurs équipements telle la planche et le cerf-volant. Autrement appelé fly surf, le kitesurf permet à ses passionnés de voler sur les vagues tout en étant protégé avec un harnais. Avec plus de 100 000 pratiquants en Europe, le kitesurf commence à être attrayant dans la mesure où il s’avère plus sécurisé et prodigue davantage des sensations fortes. À cet égard, des écoles spécialisées dans le kitesurf commence’t à se déployer partout à travers le monde comme à la République Dominicaine. Effectivement, cette dernière n’est pas uniquement connue pour ses belles vagues, elle est surtout réputée pour les belles rafales de vent qui ne dépassent pas les 25 nœuds. Au-delà de ces chiffres, le fly surf risque d’être dangereux.

Sport nautique : le kitesurf dans les régions dominicaines 

Les moniteurs de kitesurf préconisent entre plus de 15 heures de cours théoriques et de pratiques pour devenir un master du fly surf. Contrairement au surf, le kiteboarding nécessite une grande maîtrise du vent et des vagues. Ce sport exige un savoir-faire et une bonne cohésion avec la nature. Les autodidactes doivent savoir que des tonnes d’essais sont obligatoires sur le sol pour savoir manier son voile ou cerf-volant. Mine de rien, le maniement de ce dernier reste la clé de la réussite du fly surf étant donné que cet équipement risque d’être mortel d’où la nécessité de se procurer des matériels de qualité. Après plusieurs heures de cours théoriques, les premières séances doivent se faire en compagnie d’un moniteur afin de s’habituer avec l’eau et du vent. Il est simplement déconseillé de faire ses premiers sauts lors des temps nuageux, car les vents sont imprévisibles lors de ces périodes. Cela n’insinue en aucun cas que les débutants devraient démunis du sens du risque. En suivant ces conseils, plusieurs kite surfeurs comme le champion mondial Charles Brodel ont réussi à se familiariser avec la nature. Finalement, vous n’aurez plus qu’à choisir entre kite surfer ou surfer en République Dominicaine.