Avant de trouver un chiot à vendre ou un chaton à vendre, il est indispensable de suivre une réglementation précise. De plus, il est important aussi de vous informer davantage sur les vices rédhibitoires qui vous permettent de vous retourner contre la boutique spécialisée dans la vente des animaux domestiques en cas de problème d’anomalie ou de santé chez votre chiot ou votre chaton.

Demander une attestation de vente

Vous êtes tout de suite séduit par un chiot à vendre sur un site spécialisé dans la vente des animaux de compagnie. Vous avez donc pris la décision de l’acheter. Dans ce sens, il est indispensable de demander une attestation de vente. Ce document est signé au moment de l’achat d’un animal de compagnie par les deux parties, que le vendeur soit professionnel ou particulier. En général, l’attestation de vente précise vos coordonnées, les coordonnées du vendeur, le numéro de tatouage du chat ou du chien, sa date de naissance, sa race, son type de croisement, son sexe, le prix de vente, la destination du chiot ou du chat (reproduction, compagnie, garde), les garanties contre les vices rédhibitoires, les coordonnées du vétérinaire collaborant avec le vendeur ainsi que la date de la vente et de la livraison de l’animal à votre adresse.

Pour les chiens de race, un certificat de naissance comporte l’identité de ses origines notamment ceux des deux procréateurs et de ses ancêtres et le numéro de déclaration de naissance. Si le chien se trouve dans un refuge, celui-ci vous remet un Certificat d’Adoption qui est un dossier équivalent. En consultant un site spécialisé pour un chaton à vendre, vous obtenez l’attestation de vente et le certificat de naissance directement en ligne. Ensuite, il vous suffit de les imprimer et les signer.  

Vérifier le carnet de vaccination et le certificat d’identification

Si vous prévoyez de trouver un chaton à vendre sur un site spécialisé dans la vente des animaux domestiques, il vous est conseillé de vérifier le reçu signé par un vétérinaire indiquant que l’animal a bien eu sa première injection de vaccin à 8 semaines. Ensuite, il convient de faire la seconde injection de vaccin un mois plus tard lorsque vous recevez le chiot à votre adresse. Par contre, si vous optiez pour l’achat d’un chien adulte dans une boutique physique ou en ligne, il est indispensable de demander le carnet de vaccination à jour de l’animal.

Selon les réglementations en vigueur en France, tous les chiens et les chats, qu’ils soient bâtards ou de race, doivent absolument être identifiés, que ce soit par pose d’une puce électronique ou par tatouage. Cela permet notamment de l’identifier et de le retrouver si vous le perdez. La possession d’un certificat d’identification permet aussi d’éviter l’euthanasie en fourrière. De ce fait, il est obligatoire de demander le certificat d’identification pour garantir la sécurité de votre animal de compagnie.

Vérifier les réglementations sur la vente et l’achat d’un chien de race

Pour un chiot de race inscrit au LOF, autrement dit un chiot à vendre dont les deux parents disposent d’un pedigree, l’éleveur, le vendeur professionnel ou particulier doit vous remettre quelques documents obligatoires. Parmi ces derniers, il doit par exemple vous remettre le document officiel d’inscription provisoire au livre des origines LOF. Il s’agit notamment d’un document de couleur rose délivré par la Société Centrale Canine. Dans certains cas, il est possible que le vendeur ou l’éleveur ne possède pas ce document au moment de la vente du chiot.

Dans cette optique, vous devez lui demander de rédiger un engagement écrit et le faire parvenir à votre adresse. Par ailleurs, l’éleveur doit vous fournir un document indiquant le pedigree s’il vous propose un chien adulte confirmé. Si vous optez pour l’achat en ligne d’un chien de race, vous obtenez plus d’information sur les réglementations à respecter pour la possession et la vente d’un animal de compagnie.

S’informer davantage sur les vices rédhibitoires

En général, les vices rédhibitoires concernent les chiens de race achetés dans une animalerie physique ou en ligne et chez un éleveur. Les vices rédhibitoires sont des anomalies ou des maladies dont le vendeur ou l’éleveur se porte garant de l’absence. Il s’agit de quelques infections mortelles que vous pouvez facilement éviter grâce aux vaccins. Les vices peuvent également être des tares héréditaires qui n’existent plus suite à la pratique des élevages avec une sélection appropriée.

Par exemple, si un chaton à vendre dans une animalerie déclare une de ces infections dans un délai légal après son acquisition, vous pouvez vous retourner contre l’éleveur ou le vendeur et demander un remboursement du chaton. Cependant, avant cette démarche, vous devez en premier lieu consulter un vétérinaire. Celui-ci peut vous donner un certificat de suspicion et de confirmation de la présence d’un vice rédhibitoire. Dans cette optique, le chaton parfait doit alors posséder un certificat de vices rédhibitoires qui vous indique qu’il est en bonne santé.