Vous avez pris votre décision : vous vous êtes convenus avec votre conjoint pour passer à la procédure de divorce. Bien souvent, aucune des deux parties n’a intérêt à ce que la démarche s’éternise, raison pour laquelle l’option du consentement mutuel est privilégiée. Cependant, même dans ce cas, vous n’êtes pas exempté du recours à un avocat compétent. Ces quelques conseils à ce sujet vous permettront de prendre les bonnes décisions.

Les principes d’une procédure de divorce à l’amiable

Une procédure de divorce par consentement mutuel est considérée comme relevant du domaine non contentieux. De ce fait, les conjoints doivent s’entendre sur tout ce qui concerne cette séparation, que ce soit sur le principe ou sur les conséquences.

Autrement dit, la désunion à l’amiable n’est possible que si les parties s’accordent sur le partage des biens et la garde des enfants. Dans le cas contraire, elles seront obligées de passer en contentieux.

Divorcer par consentement mutuel est une solution rapide, pratique et moins coûteuse. En même temps, elle permet d’éviter tout conflit inutile. Il s’avère toutefois nécessaire de faire appel à un avocat compétent. Même en absence d’un quelconque désaccord, un spécialiste en droit de la famille reste à privilégier si vous souhaitez faire les choses dans les meilleures conditions. Si vous contactez une personne qui a l’habitude de traiter les affaires de divorce amiable droit de partage, vous aurez l’assurance que celle-ci est qualifiée pour régler votre affaire le plus rapidement possible.

Les qualifications requises chez un avocat du divorce

Le spécialiste du divorce amiable que vous avez missionné pour vous représenter doit avoir certaines qualifications. Avant tout, il doit disposer de solides connaissances en droit de la famille. Ensuite, il doit savoir être à l’écoute de ses clients. Si lors de votre entrevue avec le professionnel, il ne vous pose aucune question ou ne lève pas vos éventuels doutes, c’est mauvais signe. Un avocat compétent doit être en mesure de vous expliquer toute la procédure et les termes juridiques liés au divorce. Les personnes qui font appel à lui sont souvent profanes et il doit par conséquent savoir faire preuve de patience, en se mettant au même niveau que ses clients. S’il fait preuve de professionnalisme, il devrait rapidement revenir vers vous dès qu’un détail soulève des interrogations. S’il n’est pas disponible, cela constituera une entrave à la procédure. Il faut cependant noter que les avocats sont toujours très occupés : un délai de réponse de 48 heures reste raisonnable. Par ailleurs, votre spécialiste doit être réactif et vous tenir régulièrement au courant de l’état d’avancement de votre dossier, même si vous ne prenez pas l’initiative de le contacter. Si votre prestataire possède toutes ces qualités, vous aurez l’assurance que votre affaire sera traitée correctement.

Trouver un avocat spécialisé en procédures de divorce

Lorsqu’un individu recherche un prestataire, son premier réflexe est de faire un tour sur Internet pour consulter les « références » du cabinet concerné. Les avocats spécialisés en divorce communiquent souvent ce genre d’informations par le biais de la presse en ligne. En revanche, étant tenus par le secret professionnel, ils ne peuvent pas divulguer les noms de leurs clients, d’où l’impossibilité de vérifier la qualité de leurs services auprès des personnes qui ont fait appel à eux. La méthode la plus simple pour trouver un avocat compétent est le bouche-à-oreille. Si vous connaissez quelqu’un de votre entourage qui a récemment mis fin à son mariage, vous pourrez vous renseigner auprès de lui. Dans le cas où aucun spécialiste ne semble vous convaincre, il y a toujours l’annuaire. Grâce à ce dernier, vous obtiendrez facilement des contacts de cabinets en exercice susceptibles de répondre à vos besoins. Quoi qu’il en soit, l’important est de développer de bonnes relations avec l’expert et ce, dès la première entrevue. Vous ne devrez pas hésiter à poser les questions qui vous perturbent. Si le courant ne passe pas lors du premier contact, il est préférable de vous orienter vers un autre spécialiste.

Enfin, sachez que les principaux frais liés à une demande de divorce sont les honoraires de votre expert. Ce dernier peut les fixer librement, au point que le coût du service peut aller du simple au double. Il est donc judicieux d’obtenir le devis de deux ou trois candidats et de faire la comparaison avant d’arrêter votre choix.