L’audiovisuel est un domaine qui attire particulièrement les jeunes en raison de l’évolution de la production et de la consommation de contenus multimédias. Animateur 3D, ingénieur du son, cameraman ou monteur, ce sont des métiers où la routine n’existe pas. Que ce soit dans le cinéma ou la télévision, les métiers sont multiples et nécessitent des compétences tant artistiques que techniques. Si vous êtes passionné par cet univers, découvrez les principaux métiers de l’audiovisuel qui peuvent vous intéresser.

La préproduction !

La préproduction est l’étape qui précède la réalisation de toute communication audiovisuelle au sens large. Pour produire un film, un clip, un reportage, un documentaire ou une émission, il faut des moyens financiers mais aussi des talents humains et du matériel adapté. Tout doit être orchestré pour que, le moment venu, le tournage se déroule sans encombre. 

Le producteur – Sans argent, il n’y a pas d’œuvre audiovisuelle. Le producteur est chargé de trouver les financements nécessaires à la réalisation du projet, quitte à mettre en jeu ses fonds personnels. Le producteur est également tenu de choisir le projet audiovisuel à produire après avoir étudié les scénarios proposés par les scénaristes et les réalisateurs. Pour plus d’informations sur le métier de producteur, vous pouvez consulter le site de l’école audiovisuel à Paris esis-paris.fr.

L’assistant de production – Son rôle est de gérer les aspects financiers, juridiques et logistiques du projet ainsi que les ressources humaines. L’assistant de production est chargé d’établir le budget prévisionnel, d’organiser les castings, de rédiger les contrats des acteurs et des prestataires, de réserver les véhicules, de louer ou d’acheter le matériel.

Les métiers du son !

Les professionnels du son sont des partenaires essentiels pour tout ce qui concerne le domaine sonore d’un projet audiovisuel. Ils peuvent travailler dans le cinéma, la radio et la télévision, mais aussi dans le spectacle vivant.

Ingénieur du son – A la fois technicien et artiste, l’ingénieur du son est chargé de la prise de son et veille à la qualité de l’enregistrement. Au cinéma, il est l’oreille du réalisateur. A la télévision ou à la radio, il opère en régie pour assurer un son confortable lors de la diffusion, qu’elle soit en direct ou enregistrée. Si vous êtes dans la capitale et que ce métier vous intéresse, plusieurs écoles d’audiovisuel peuvent vous accueillir pour vous former et obtenir un bts audiovisuel à Paris.

Bruiteur – Spécialiste du bruitage, le bruiteur est un artisan du son. Il crée (ou recrée) toutes sortes de bruits mécaniques ou électroniques qui accompagneront les images d’un projet audiovisuel.

Perchman – Chargé de tenir un micro installé au bout d’une perche, le perchman assiste l’ingénieur du son. Présent sur chaque tournage, il doit se faire discret pour que la perche reste hors du cadre, en veillant à garder une certaine distance pour capter le son. 

Les métiers de l’image !

Les métiers liés à l’image nécessitent créativité et savoir-faire en matière de prise de vue. Pour accéder à ce domaine, un diplôme des métiers de l’audiovisuel est nécessaire. Ce secteur étant centralisé en région parisienne, les intéressés peuvent se former dans une école audiovisuel à Paris.

Le chef opérateur – Au cinéma, le chef opérateur est l’œil du réalisateur. Aux côtés des cameramen et des éclairagistes, sa mission est de superviser le tournage. Il s’assure que le cadrage, la netteté, la composition des images et l’éclairage sont conformes aux recommandations du réalisateur.

Le cadreur – Lié au caméraman ou au vidéaste, le cadreur assiste le réalisateur pendant le tournage. Il doit faire preuve d’agilité dans la manipulation des caméras, notamment pour les scènes en mouvement.

L’opérateur lumière – Son rôle principal est de tout mettre en œuvre pour que l’éclairage réponde aux attentes du réalisateur. Il est chargé de l’installation et du réglage du matériel d’éclairage. 

La postproduction !

Une fois les séquences d’images et le son dans la boîte, vient la phase de postproduction pour réaliser l’œuvre audiovisuelle finale. C’est à ce stade que tous les détails sont optimisés pour obtenir un rendu harmonieux et de qualité.

Le monteur – Spécialiste des logiciels de montage, le monteur est chargé de collecter et de trier les rushes obtenus après le tournage. Ensuite, il a pour mission de les assembler pour donner un sens et une cohérence au produit audiovisuel. Pour ce faire, il peut retoucher certaines séquences d’images et ajouter des effets spéciaux si nécessaire.

Le mixeur – En parallèle avec le monteur, le mixeur est chargé de raccorder les différents sons enregistrés lors du tournage. Il peut s’agir de voix, de bruitages ou de musique. Il s’occupe également de supprimer les bruits indésirables qui ont pu se glisser dans l’enregistrement.

L’animateur 2D et 3D – Dessin pour la 2D, infographie pour la 3D, l’animateur 2D/3D intervient principalement dans les dessins animés et les films d’animation. Si vous souhaitez accéder à ce métier, vous pouvez suivre une formation pour obtenir votre bts audiovisuel à Paris.