Les comptables agréés sont des professionnels comptables et juridiques agréés. Ils sont les intermédiaires entre le dirigeant d’entreprise et ses tiers : managers, partenaires, prestataires, clients. Etant un prestataire extérieur, l’expert comptable opère ponctuellement. Tout dépend des dénouements du contrat entre la société et le professionnel et des termes de sa lettre de nomination. De plus, les comptables agréés doivent adhérer au code de déontologie défini par l’Ordre des comptables.

Les fonctions réservées aux experts-comptables

Pour effectuer leur profession, un cabinet d’expertise comptable doit être inscrit sous serment à l’instruction des experts-comptables. Il suit un code de déontologie strict. Le référentiel distingue trois grands types de prestations : les tâches standardisées qui donnent lieu à des assurances exprimées par des professionnels comptables ; les activités standardisées et les autres tâches et prestations non standardisées qui ne génèrent pas d’expressions d’assurance.

Le spécialiste en comptabilité et gestion peut exercer seul ou au sein d’une agence comptable. Dans les deux circonstances, il représente son métier et doit veiller à préserver son indépendance. Il profite d’une garantie responsabilité civile professionnelle qui assure ses clients en cas de faute. Un expert-comptable peut réaliser toutes les tâches d’un comptable. Certaines fonctions comptables sont la prérogative des membres de l’Ordre des comptables agréés. C’est en particulier le cas pour l’analyse des livres comptables, la vérification des déclarations fiscales, le conseil judiciaire, financier et fiscal pour l’entreprise, et la gérance lors des contrôles fiscaux. Les experts-comptables interviennent surtout dans la procédure de création de société, le choix des statuts de cette dernière et des dirigeants, sa fiscalité ou encore la prospection de financement. Les entrepreneurs sont parfois accompagnés par des professionnels dans le processus de reprise ou de liquidation d’une entreprise. En ligne, vous pouvez contacter un expert comptable à Cannes.

Les tâches légales de l’expert-comptable en société

En réalité, la tenue de livres comptables est la mission constante des expertises comptables. C’est en partie la fonction traditionnelle des experts-comptables et elle doit être faite au quotidien pour ne pas altérer les comptes de la société. Cela implique de rester à jour et d’observer les flux d’argent entrant et sortant de cette dernière, et de relever les écritures comptables indispensables. En fait, la comptabilité consiste à répertorier chaque action financière dans le compte correspondant : passifs, actifs, revenus et dépenses. En début de mandat, l’expert-comptable doit garantir que l’agencement comptable est conforme tout en étant approprié à la structure de la firme. Le cas échéant, il peut décider de l’externaliser, ou d’établir une comptabilité analytique.

Garder à jour un compte d’entreprise, c’est aussi le conserver en sécurité. Cette démarche, faisant partie de l’activité de l’expert-comptable, permet de s’assurer du respect des règlements comptables et de management, de la protection des systèmes informatiques, des archives et de leur évolutivité. Les fonctions de conseil des experts-comptables concernent principalement la gérance de l’entreprise : administration budgétaire, de projet, de trésorerie, quête de financement. Le conseil aux entreprises en difficulté est aussi l’apanage des experts-comptables. En termes juridiques, ces derniers peuvent vous conseiller sur leurs principales activités et écrire des actes sous signature privé qui constituent des compléments directs aux services rendus. Les experts-comptables guident sur le choix des outils essentiels à l’administration de la firme, aux logiciels de management et de facturation. À cette fin, ils effectueront des recherches sur les opportunités et les besoins et s’assureront que le programme est adapté.

Quelles sont les obligations d’un spécialiste en comptabilité ?

Les experts-comptables sont responsables pénalement, civilement et disciplinairement de leurs manquements aux règles juridiques et déontologiques. Au point de vue civil, ils sont garants vis-à-vis de leurs clients et des tiers des conséquences préjudiciables de leur faute et de l’irresponsabilité dans l’exercice de leurs tâches. C’est pourquoi ces professionnels sont obligés d’adhérer à une convention de garantie responsabilité civile professionnelle. En outre, l’expert-comptable pourrait être tenu responsable de délits tels que la défaillance ou le non-respect de la réglementation, l’oubli d’un écrit ou encore l’encouragement à l’évasion fiscale. Il est aussi soumis au secret professionnel. Dans le secteur disciplinaire, il doit respecter les normes déontologiques d’indépendance, d’intégrité et de prudence. Cela signifie surtout se former régulièrement pour complémenter et mettre à jour ses compétences.

Le salaire de l’expert-comptable

Pour les missions réalisées par l’expert-comptable de la société, il sera rémunéré en fonction de l’étendue des missions qui lui seront déléguées. De manière générale, les experts-comptables ont des tarifs qui sont fixés de deux manières : ils appliquent un tarif horaire, les clients sont donc facturés selon le temps qu’ils passent sur le dossier ; ou ils proposent un forfait annuel, mensuel ou trimestriel pour accomplir la mission qui leur est confiée. Vous pouvez également observer que le prix pratiqué par un professionnel en comptabilité dans une zone urbaine est généralement plus élevé que quand il se trouve en province. Les entrepreneurs ont souvent du mal à juger des prix proposés par un comptable, et dans ce cas, il est donc recommandé de contacter quelques experts-comptables avant de faire un choix. Vous pouvez trouver un cabinet d’expert comptable sur internet.