Quel type de portes-fenêtres ou baies vitrées choisir pour une bonne isolation ?

baies vitrées

Publié le : 03 juillet 20234 mins de lecture

Les baies vitrées et portes-fenêtres font partie de l’isolation thermique des logements, à côté de l’isolation des murs ou des combles. Mieux vaut choisir des menuiseries extérieures de qualité pour réduire ses dépenses énergétiques. Mais quelles fenêtres faut-il faire poser ?

Quels critères de choix pour les menuiseries extérieures ?

Différents critères permettent de choisir des portes-fenêtres et des baies vitrées isolantes. Il vous faut tout d’abord sélectionner le matériau : bois, PVC ou aluminium. Mais c’est surtout le vitrage qui est déterminant. Ainsi, le double vitrage est aujourd’hui la norme pour remplacer des menuiseries en simple vitrage. On trouve aussi, de plus en plus, du triple vitrage, qui propose une épaisseur supplémentaire. Le remplissage des chambres entre les vitrages a son importance. Les premières fenêtres double vitrage étaient remplies d’air, peu isolant. Désormais, on utilise de l’argon, du krypton ou du xénon, pour de meilleures performances thermiques. Le coefficient Uw vous permet de connaître la capacité d’isolation de la menuiserie. Ce coefficient est l’inverse de la résistance thermique. Il suffit de retenir que plus le coefficient Uw est faible, plus l’isolation est performante. On recommande actuellement un Uw entre 0,8 et 1,2. Mais quelles que soient les qualités techniques de vos fenêtres, l’étanchéité est obtenue en ayant recours à une entreprise de menuiserie compétente, en particulier une entreprise formée aux problématiques énergétiques et labellisée RGE. Pour changer vos menuiseries et poser des fenêtres neuves, vous pouvez vous adresser par exemple à Avenirfermetures.com.

Choix des matériaux pour vos travaux de menuiserie

Comme nous l’avons dit, il existe principalement trois types de fenêtres isolantes. Vous pouvez opter pour un cadre en bois. Cette solution convient idéalement dans les centres anciens, où le PVC est interdit, ou pour une maison présentant un intérêt patrimonial. De plus, le bois est un excellent isolant. Mais pour vos futurs travaux de menuiserie, vous pouvez aussi vous tourner vers le PVC. C’est le premier matériau à avoir équipé les fenêtres isolantes. Il est plus simple à vivre que le bois, dans la mesure où il ne nécessite pas d’entretien. A l’origine, les fenêtres en PVC avaient mauvaise presse, car leur esthétique était peu aboutie. Aujourd’hui, on trouve des modèles teintés dans la masse ou en PVC plaxé, pour imiter le bois. Enfin, l’aluminium présente l’avantage de la légèreté. C’est un matériau résistant, particulièrement durable. Il permet de choisir n’importe quelle couleur, puisqu’il peut aisément être peint. Comme le PVC, il ne nécessite pratiquement pas d’entretien. Outre ces trois grands ensembles de menuiseries, il faut savoir que les fabricants proposent aujourd’hui des modèles hybrides, qui associent les performances et les atouts des différents matériaux. On peut ainsi trouver une armature en aluminium dans une fenêtre en bois ou en PVC.

Choisir une entreprise de menuiserie fiable : un atout supplémentaire

Pour assurer l’étanchéité, les fenêtres et les baies vitrées doivent être posées de manière impeccable. C’est vrai des constructions neuves, mais aussi en rénovation. Le professionnel découpe tout d’abord les anciennes menuiseries, pour les retirer. Il pose ensuite des nouvelles et assure l’étanchéité avec de la mousse expansive. Il finalise le travail à l’aide de baguettes décoratives. La pose de nouvelles menuiseries est rapide, mais elle doit idéalement être effectuée par un artisan expérimenté. C’est la garantie que vos menuiseries rempliront pleinement leur fonction. De plus, le professionnel veille à ne pas dégrader les murs.


Plan du site