S’apparentant à une rénovation des murs extérieurs de la maison, le ravalement de façade est un procédé visant à améliorer l’esthétique de la devanture d’une résidence, mais pas seulement. En effet, il sera également utile pour corriger les dégradations causées par le temps et les intempéries. Mais quand faut-il réellement procéder à un ravalement de façade à Paris ? Et comment mener à bien les travaux ?

Ravalement de façades : quel intérêt ?

Au fil des années, l’état des façades se détériore progressivement entrainant par la même occasion différentes imperfections et défauts. Ces derniers sont généralement causés par les aléas climatiques (soleil, pluie, neige…), la pollution ou encore l’usure du temps. Dans tous les cas, ces dégradations affectent l’esthétique de la maison et peuvent même compromettre la solidité de l’édifice lorsqu’elles ne sont pas réparées à temps. D’où l’intérêt de procéder à un ravalement de façade. L’intervention permet avant tout de conserver l’état de la bâtisse, mais elle sert également à redonner une seconde vie à vos murs ternes et abîmés. Ce type de travaux est rigoureusement régi par la loi surtout si vous envisagez un ravalement de façade à Paris. Dans ce cas, mieux vaut consulter les règlementations en vigueur avant de commencer.

Travaux de rénovation de façade : que dit la loi ?

En plus d’être une intervention qui rehaussera la valeur immobilière de votre résidence, un ravalement de façade est également un procédé imposé par la loi. En effet, la rénovation des murs extérieurs est actuellement obligatoire pour tout propriétaire. Notez ainsi qu’ils doivent être réalisés au moins tous les 10 ans.

Pour commencer le chantier, une simple déclaration préalable de travaux auprès de la mairie sera suffisante, mais il peut arriver qu’une demande de permis de construire soit requise. C’est notamment le cas lors d’un ravalement de façade à Paris dans certaines zones inscrites au titre de monuments historiques ou certains secteurs considérés comme sauvegardés.

Quelles sont les exceptions à connaitre ?

Pour mener à bien le chantier, il est également important de savoir qu’un ravalement de façade à Paris devra obligatoirement être accompagné de travaux d’isolation si l’intervention touche 50 % des murs extérieurs. Cette disposition est imposée par la loi ALUR concernant le respect des exigences thermiques RT 2012.

La plupart du temps, la rénovation se fait à l’initiative des propriétaires, mais dans certains cas, il peut arriver que la mairie l’impose. C’est notamment le cas dans les villes possédant un patrimoine architectural à conserver. De même, le ravalement est exigé par les autorités locales lorsque l’état de délabrement des murs nuit au cadre de vie du quartier, provoque des infiltrations d’eau ou met en danger la sécurité des habitants.