Le thème du divorce n’est jamais agréable et généralement douloureux, mais si vous vous retrouvez à la fin d’un mariage, il peut être votre seule option logique. Les personnes choisissent d’entamer une procédure de divorce pour diverses raisons, mais généralement, plus cette procédure est civile, mieux c’est. Un avocat spécialisé dans les divorces peut être extrêmement utile pour vous représenter en ce qui concerne le partage des biens et des avoirs et en cas de procédure de garde. Tout le monde n’a pas besoin de solliciter l’aide d’un avocat spécialisé dans les divorces, c’est pourquoi il convient d’examiner attentivement si vous devez envisager de faire appel à un avocat dans votre situation particulière. Comme chaque cas est différent, il n’existe pas de règle générale concernant les personnes qui doivent faire appel à un avocat spécialisé dans les divorces et celles qui peuvent renoncer à la présence d’un avocat. Vous n’avez pas nécessairement besoin de l’aide d’un avocat pour engager et mener à bien une procédure de divorce, mais dans de nombreux cas, sa présence et son expertise peuvent vous aider énormément dans cette procédure difficile. Obtenez l’aide d’un avocat pour votre divorce en suivant ce lien.

Trouver une solution à l’amiable

En fonction de votre situation particulière, vous n’aurez peut-être pas besoin de l’aide d’un avocat spécialisé dans le divorce. Cela ne signifie pas que vous devez accorder moins d’importance ou de réflexion à la procédure qu’une personne qui choisit d’engager un avocat. De nombreuses personnes renoncent à engager un avocat en matière de divorce parce qu’elles peuvent trouver une situation agréable entre elles et un ancien conjoint. Même si votre mariage prend fin, n’oubliez pas que les deux parties sont adultes et doivent agir comme telles. Les personnes qui sont capables de rester mûres face à la situation et qui ont des souhaits et des besoins réalistes sont plus à même d’engager une procédure sans avoir besoin d’un avocat.

Organiser une médiation

Si vous choisissez de ne pas solliciter l’aide d’un avocat, examinez attentivement tous les problèmes qui pourraient survenir entre vous et votre ex-conjoint. Vous devriez organiser une réunion pour discuter de tous les problèmes avant la date de la procédure de divorce afin que toutes les conditions soient clairement définies. Vous devrez peut-être aussi rencontrer un médiateur tiers neutre afin que chacun reste concentré sur la tâche à accomplir. Les couples qui sont capables de discuter calmement et délibérément de toutes les questions nécessaires concernant le divorce sont plus susceptibles d’avoir des problèmes plus tard. La plupart des couples peuvent discuter des conditions de leur divorce sans avoir besoin de faire appel à des avocats.

Faire appel à un avocat

Si vous êtes inquiet pour votre sécurité ou si vous avez peur de votre ex-conjoint, il sera probablement dans votre intérêt de faire appel à un avocat et de laisser cette personne s’en occuper directement. Vous devrez toujours prendre les décisions nécessaires, mais vous ne devrez pas parler directement à votre ex-conjoint. S’il y a un problème de violence – physique, sexuelle ou verbale – dans la relation, vous devez immédiatement engager un avocat. En outre, si vous craignez pour la sécurité des enfants ou des personnes à charge dans votre vie familiale, un avocat doit également être engagé dans leur intérêt. En outre, si votre conjoint se montre cruel ou malhonnête envers vous ou toute autre personne du foyer, le recours à un avocat vous aidera à vous détourner de cette situation.

Protéger ses droits

Une autre raison d’engager un avocat est que votre conjoint le fasse en premier lieu. Il est fortement déconseillé d’engager une procédure de divorce contre un avocat si vous n’avez vous-même aucune expérience dans le domaine du droit. En engageant un avocat, vous protégez vos intérêts et vous vous assurez que vos souhaits et vos besoins seront pris en compte devant un tribunal. Cela est particulièrement vrai si des enfants sont concernés, car les affaires de garde sont souvent compliquées et doivent être traitées par un professionnel.

Contacter une aide juridique

Si vous souhaitez engager un avocat mais que vous n’en avez pas les moyens, adressez-vous au bureau d’aide juridique du tribunal. Ces bureaux coordonnent les clients avec des avocats qui travailleront à des honoraires réduits ou gratuitement (pro bono). Si vous connaissez un avocat par le biais de votre famille ou de vos amis, demandez leur aide et leurs conseils. De nombreuses connaissances juridiques seront en mesure de vous fournir des informations juridiques pour un coût minime, voire nul. Toutefois, si l’avocat en question partage une relation avec vous et votre ex-conjoint, il est fortement recommandé d’éviter d’impliquer cette personne dans un éventuel litige. La décision d’engager ou non un avocat pour vous assister dans votre procédure de divorce est une décision cruciale qui doit être prise en toute lucidité et de manière réfléchie.