La construction d’une maison requiert un investissement assez conséquent. Pour savoir si un modèle est adapté à votre budget, il faut estimer en amont le coût final. Ainsi, vous pourrez mieux constituer votre plan de financement. Mais quels sont les éléments à considérer ?

Quels sont les paramètres qui influencent le coût d’une maison ?

Tout d’abord, il faut noter que le prix construction maison va dépendre du projet. Il est exprimé au m2. Le style est l’un des facteurs qui influent grandement sur le tarif. Les logements modernes et sophistiqués vous coûteront un peu plus cher selon la configuration : nombre d’étages, le plan technique, le sous-sol, la piscine, etc. Et si vous optez pour le sur mesure, la facture peu vite exploser. Ensuite, le prestataire tiendra compte de la gamme et des matériaux à utiliser. La maison en bois est plus abordable qu’une maison en béton qui doit respecter certaines normes.

En outre, il étudiera également le terrain. Si la surface est en pente, la construction nécessitera davantage de travaux. Les aménagements sont assez complexes. En revanche, pour une surface plate, le coût sera moins important. De même, il ne faut pas oublier les prestations intérieures, les finitions et les matériaux de construction : menuiserie (en bois, en PVC, en aluminium…), le revêtement du sol (carrelage, en bois, etc.) et la base (maison à ossature bois, maison maçonnée, etc.). Enfin, le tarif peut varier du simple au triple selon le constructeur. Il convient alors de demander plusieurs devis pour éviter les mauvaises surprises. Pour avoir une estimation par mètre carré, visitez www.maisonsoxeo.com.

Estimation : que vérifier dans le devis ?

Pour comparer efficacement la construction maison prix, il vous faut au moins 3 devis. Dans ce document, il est très important de revoir à la loupe tous les détails afin d’éviter les déconvenues. En fait, le montant TTC ne doit pas être le seul critère. Il faut juger les tarifs selon les prestations proposées. Le devis doit détailler chacune des prestations demandées avec un prix TTC. Pour ne pas vous faire avoir, fuyez les professionnels qui proposent un devis forfaitaire ou sous forme de package. Vous risquez de payer le prix fort. En outre, lisez minutieusement chaque ligne : les matériaux, les finitions, la durée de la construction, la date de livraison, les frais divers, etc.

Sachez également que le devis comprend les coordonnées de l’entrepreneur, sa licence et son permis, la description de votre bâtiment et des travaux à effectuer, le cout construction maison détaillé, les modalités de paiement, le calendrier précisant les dates de début et de fin des travaux et la main d’œuvre. Attention ! Il ne faut jamais signer un devis avant d’avoir passé au crible chaque détail. Une fois que vous l’aurez signé, il se transforme automatiquement en contrat ! Vous ne pourrez plus faire marche arrière.

Quel type de contrat de construction choisir ?

Il existe plusieurs contrats. En faisant appel à un constructeur de maison individuelle, le CCMI ou Contrat de Construction de Maison Individuelle est obligatoire. Ce contrat est encadré par la loi. C’est d’ailleurs le plus sécurisé. Le plus grand avantage ? Vous n’aurez qu’un seul interlocuteur du début jusqu’à la fin des travaux. Il sera responsable des erreurs et défauts commis par les entreprises et artisans œuvrant sur le chantier. De plus, il est tenu de se conformer à votre choix et au prix convenu. Vous aurez alors l’assurance qu’il ne changera pas. Vous avez d’ailleurs le choix entre deux options :

– Le modèle sur catalogue : le constructeur vous montre des plans et vous choisissez celui qui correspond le plus à vos attentes. On parle alors de contrat de construction de maison individuelle avec plan.

– Le modèle sans catalogue : vous apportez votre plan (vous le dessinez vous-même ou demandez l’aide d’un architecte) et vous confiez la construction à un professionnel. Il s’agit dans ce cas d’un contrat de construction de maison individuelle sans plan.

Vous pouvez aussi opter pour un contrat de maîtrise d’œuvre. La réalisation des plans et le suivi des travaux sont confiés à un maître d’œuvre ou à un bureau d’études. Si vous recourez à un architecte, il s’agit d’un contrat d’architecte. Le plus grand inconvénient, c’est qu’il n’est pas possible d’évaluer le coût définitif du projet à l’avance.

Comment bien choisir un constructeur ?

Avant d’entamer des recherches, évaluez d’abord vos besoins : une maison à toit plat, une maison écologique, une maison en brique… Pour construire une maison de qualité, faites appel à un constructeur de maison individuelle. Toutefois, tous ne se valent pas. Pour éviter de tomber sur des incompétents, il faudrait prendre en compte plusieurs éléments. A priori, renseignez-vous sur le professionnel de votre choix auprès de ses anciens clients. Ainsi, vous pourrez mesurer sa compétence et son savoir-faire. Puis, visitez ses précédentes réalisations pour apprécier par vous-même ses compétences. Au moins, il doit être ne mesure de vous présenter une maison témoin. Item, il doit être enregistré au Registre du commerce et des sociétés. C’est un gage de sérieux.

En outre, vérifiez les assurances et les garanties proposées. Les incontournables sont la garantie de livraison, la garantie de parfait achèvement, la garantie de bon fonctionnement, la garantie décennale et l’assurance dommage-ouvrage. Pour en être sûr, vérifiez si les numéros d’assurance sont valables ou non. De même, informez-vous sur la situation financière de l’entreprise afin d’évaluer sa solvabilité. Côté prix, la meilleure offre n’est pas forcément le moins cher. Cherchez plutôt le meilleur rapport qualité-prix. Il ne faut jamais badiner avec la qualité. Cela peut vous coûter cher au final. En tout cas, mieux vaut présélectionner plusieurs constructeurs et les mettre en concurrence pour faire le bon choix.