Quand on parle de travail, la répartition des tâches a été effectuées de manière à promouvoir un équilibre entre les parties à savoir, l’employeur et le salarié. Dans son quotidien, le salarié est tenu d’exécuter ses prestations sous la subordination et le contrôle de l’employeur. Dans le monde du travail, le code prévoit plusieurs règles et principes pour que le travailleur bénéficie d’un climat de travail favorable. Pourtant, la routine peut provoquer une entrave à l’épanouissement du salarié à cause de l’environnement monotone qui s’offre à lui tout au long de la journée. Voilà pourquoi, le code a accordé à ce dernier, le privilège de se faire établir, un bilan de compétences. Bien que méconnue par la majorité des travailleurs, cette procédure a prouvé son efficacité auparavant. Cet article a pour but d’éclairer les raisons pour réaliser un bilan de compétences.

Un bilan de compétences, c’est quoi ?

Un bilan de compétence est une procédure d’évaluation concernant les aptitudes d’une personne. Pour dresser ce bilan, il faut faire appel à des professionnels. Un bilan de compétence peut être établi soit, à la demande d’un salarié qui occupe déjà un poste au niveau d’une entreprise ou une société, soit par une personne encore dans l’inactivité, mais qui a l’intention de postuler pour un emploi quelconque ? Le bilan a pour objectif de faire un récapitulatif du parcours entrepris par la personne, par le passé. Cela permet d’établir un profil de la personne en question, tout en faisant ressortir ses atouts et ses points faibles. Il est à signaler que le bilan nécessite plusieurs séances et il se conclue par un rapport à l’initiative de l’évaluateur. Bilan de compétences entrepreneuriales, cliquez ici pour plus d’infos sur ce sujet. 

Pour un nouveau départ

Certes, il est vrai que le salarié agit sous les ordres de l’employeur. Mais le code offre la liberté au travailleur de démissionner et quitter son emploi quand les conditions de travail ne s’adaptent plus à ses convictions ou ses objectifs. Cette démission doit respecter les procédures énumérées par le code. Le bilan de compétences est dressé pour aider le travailleur dans son envol vers ce nouvel objectif. En effet, le bilan permet de mettre à jour les connaissances et expériences acquises. Par ailleurs, le rapport du bilan donne des informations au travailleur sur les lacunes qui risque d’altérer son profil. Par conséquent, faire un bilan de compétence aide à recadrer le travailleur sur ses objectifs à court et à long terme, en lui exposant les paramètres de réussite qui se basent sur ses acquis.

Un bilan dans le but de concrétiser ses ambitions

Faire un bilan de compétence n’est pas seulement réservé à celui qui veut quitter son emploi pour aspirer à une nouvelle vie et de nouvelles expériences. Il arrive que ce bilan soit indispensable même si le travailleur reste au sein de l’entreprise où il évolue. C’est effectivement le cas lorsque celui-ci envisage de postuler pour une promotion. La promotion est synonyme de rémunération et avantages en plus. Mais il est à signaler qu’une promotion demande une plus grande responsabilité. Par ailleurs, une augmentation de la capacité intellectuelle est nécessaire pour obtenir une promotion au sein d’une entreprise. De ce fait, faire appel à un bilan de compétence reste d’une part la meilleure solution pour tirer au clair l’état psychologique du travailleur. D’autre part, le bilan permet de détecter les formations à suivre pour combler les lacunes, et pour devenir éligible à la promotion tant convoitée. À noter que le travailleur a le choix sur le moment idéal pour un bilan de compétence. Il peut le faire aussi bien pendant qu’en dehors des heures de travail. Un bilan de compétence se fait à titre onéreux, vu qu’il est établi par des professionnels. Alors, le travailleur peut demander à l’employeur de s’acquitter du coût du bilan si celui-ci se fait pendant l’horaire de travail.

Faire un bilan pour être dans les normes

De nos jours, évoluer au niveau du monde professionnel relève du challenge. Actuellement, les travailleurs dans les entreprises créent une dynamique afin de garantir une productivité convenable. Cette dynamique se caractérise par la prise en compte de tous les facteurs qui peuvent créer une interférence sur la bonne exécution du travail. En d’autres termes, c’est une actualisation des paramètres qui sont intégrés dans le système de travail pour prévenir des évènements malencontreux. Ces facteurs sont nombreux. Tout d’abord, il y a la technologie qui évolue avec une vitesse inimaginable. Cette technologie opère notamment sur le système d’information, mais aussi sur les outils mis entre les mains des travailleurs. En outre, il y a les législations en vigueur, qui ne cessent de changer pour être en adéquation avec les tendances existantes. Donc, le travailleur est tenu de s’aligner aux divers changements pour maintenir sa productivité. Mais pour y arriver, il est obligé de s’inscrire à des formations pour acquérir des connaissances et se mettre à niveau avec les circonstances existantes. D’où la nécessité d’un bilan de compétence de temps en temps ? Pour le salarié, ce bilan sert à jauger ses aptitudes face aux nouvelles exigences de son travail, dans la mesure où le rapport du bilan permet de baliser le salarié sur sa valeur. Le bilan est utile pour lui indiquer les formations qu’il doit assister afin d’ajuster ses compétences avec les contextes du moment.