Lorsque la calvitie devient embarrassante, la greffe de cheveux se présente comme une solution idéale, car elle est plus esthétique, discrète et surtout durable. Actuellement, dans la chirurgie capillaire, la méthode de la bandelette et la FUE sont les deux techniques employées par les chirurgiens. Pendant la greffe de cheveux, le praticien procède à la pose d’implants par l’intermédiaire des prélèvements effectués dans la zone occipitale. Ces cheveux enlevés présentent une espérance de vie plus longue.

Pourquoi opter pour la greffe de cheveux ?

La chirurgie capillaire a été une procédure bien accueillie, pendant des décennies. Effectivement, les progrès scientifiques et techniques ont aidé les médecins intervenant dans la restauration des cheveux à concevoir une nouvelle ère de résultats cohérents, efficaces, sûrs et d’apparence naturelle, car les cheveux transplantés se présentent comme des cheveux naturels pendant deux à quatre semaines de greffe. Par la suite, les racines de cheveux commencent à germer et ce processus perpétue durant toute la vie du patient.

Afin que la greffe de cheveux FUE soit indolore et que le patient puisse rentrer chez lui le jour même de l’intervention, l’anesthésie locale est utilisée. Toutefois, la greffe de cheveux est distincte de la restauration capillaire non chirurgicale, car dans cette dernière, une base préchoisie est établie sur le cuir chevelu avec habileté.

Comment se déroule une greffe de cheveux ?

D’une manière générale, une consultation avec un médecin esthétique est nécessaire en vue d’établir un diagnostic personnalisé. La technique FUE consiste à prélever des unités folliculaires pour la greffe de cheveux. Cette méthode est très adoptée dans le monde, car elle apporte des résultats étonnants. Par ailleurs, elle est accomplie sous anesthésie locale et ne requiert pas d’éviction sociale. Dans cette pratique, le chirurgien procède au rasage au niveau de la nuque, puis avec un micromoteur, des greffons de quatre cheveux sont enlevés à l’arrière de la tête et greffés via de micro-pinces dans sa nouvelle zone. Le chirurgien spécialiste sélectionne les implants selon le nombre de cheveux par follicules.

Pour obtenir un résultat esthétique parfait, la greffe de cheveux s’adapte aux nécessités de chaque personne et dépend de la texture du cheveu et de sa couleur. Le plasma riche en plaquettes peut aider une greffe de cheveux tout en stimulant les follicules pileux et en facilitant la cicatrisation de la transplantation des greffons.

Quelle est la suite d’une chirurgie capillaire ?

En général, une séance de la technique FUE n’est pas douloureuse et au bout de 3 mois, les cheveux repoussent. Après l’opération, un pansement médical est appliqué à l’arrière de la tête du patient pendant les premiers jours. Il est également y avoir de légères petites croûtes à l’endroit de l’implantation capillaire, un œdème au niveau du visage, des microkystes et une diminution de la sensibilité. Une séance de contrôle avec le chirurgien est à prévoir après 2 semaines de l’intervention.

La greffe de cheveux est donc une intervention très efficace et satisfaisante, car la personne peut retrouver une apparence naturelle. Optez alors pour ce genre de procédé afin d’être plus esthétique !