Le balayage et nettoyage industriel désignent des termes génériques qui définissent un service payant de nettoyage de surface à usage professionnel. Ces surfaces peuvent être des zones où s’exercent des activités tertiaires (administrations, bureaux), des zones recevant le public (magasins, centres commerciaux,) ou des zones dédiées à la transformation ou à la production (laboratoires, usines).

 

Tout savoir sur le nettoyage de surfaces professionnelles dans le secteur industriel

 

Le balayage et nettoyage industriel d’une surface de production représente une action d’entretien spécifique, car ce n’est pas un simple milieu. Dans ce cas, les opérateurs experts dans ce genre d’intervention possèdent un niveau de qualification assez supérieure à celle des agents qui interviennent dans le secteur tertiaire. Cette petite différence est expliquée par le fait que le secteur industriel peut exposer à des risques divers et très particuliers, exigeant un genre d’intervention précis ainsi que le respect de règles spécifiées. Les agents de nettoyage sont alors exposés à des dangers (incendie, risque chimique, infections, amiante …) et devront être aptes à travailler en conséquence. Pour faire face à tous ces problèmes, les industriels peuvent assurer un nettoyage et balayage en interne, mais beaucoup choisissent dorénavant les entreprises expertes dans le nettoyage industriel afin d’éviter de risquer la santé d’une équipe. Ce type de prestation est assez particulier, car il est régi par des normes de sécurité et d’intervention et des protocoles à respecter obligatoirement. Choisir un prestataire compétent est alors utile, mais tous ne sont pas toujours formés dans l’intervention à faire dans les domaines industriels. Pour trouver des balayeuses industrielles, cliquez sur www.emily.fr

 

Quelles sont les surfaces ciblées ?

 

Le nettoyage concerne notamment l’entretien des bâtiments industriels, même si l’idée est bien souvent générale et employée pour regrouper tous les locaux professionnels. Cependant, la société spécialisée traite bien le nettoyage des locaux et des sites de production industrielle. De nombreux genres de structures sont notamment concernées par ce nettoyage. Vous pouvez y retrouver, par exemple, les industries de métallurgie, de fonderie, de chaudronnerie et de sidérurgie. Les surfaces de production dans les secteurs de la santé, du cosmétique, de la pharmacie et le milieu hospitalier ou médical sont aussi concernés. À part cela, il y a les usines agricoles, l’agroalimentaire, les salles blanches, et bien d’autres encore. Chacun de ces secteurs, bien qu’ils soient regroupés sous le nom de sites industriels, demande des process, des techniques, le respect de normes et des matériels. Ces domaines demandent aussi des degrés d’ultrapropreté et exigent une bonne expertise dans le secteur, car les agents sont obligés d’intervenir sur les sites à risques et de bien nettoyer les espaces, les machines et les outils très dangereux pouvant demander une décontamination. Ainsi, ils peuvent être exposés à quelques dangers électriques, chimiques, à des amiantes ou même à une maladie.

 

Quelles sont les méthodes utilisées ?

 

Plusieurs techniques peuvent être mises en place par les professionnels. Il y a le nettoyage de surfaces avec un entretien qui se doit de respecter les milieux de l’intervention. Effectivement, plusieurs méthodes peuvent être utilisées. Les produits nettoyants sont donc variables en fonction de la nécessité du métier. Par ailleurs, il y a le dépoussiérage. C’est une action particulière dans le milieu industriel, car c’est fait pour ôter les poussières des surfaces, des outils et des machines sans risque de les diffuser. Les agents utilisent des techniques d’aspiration assez spécifiques. Il y a aussi le pompage et l’aspiration qui permettront d’éliminer les liquides ou produits. En outre, tout cela permettra également d’absorber et d’extraire les eaux de lavage qui sont utilisées durant l’entretien. Pour le lavage haute pression, il est privilégié pour entretenir et désinfecter certaines surfaces et des récipients tels que les cuves et les silos de stockage.

 

D’autres techniques de nettoyage industriel à principalement connaitre

 

L’expert doit aussi faire le nettoyage des bardages et des charpentes. Ce genre de nettoyage demande une expertise spécifique dans des conditions assez complexes et du travail en hauteur. Il est essentiel d’identifier le genre d’entretien demandé, la salissure et les traitements nécessaires éventuels pour la protection de quelques surfaces en bois, sans perturber tout l’équilibre de production. Dans la désinfection des lignes et des ateliers de production, des techniques sont alors proposées pour réaliser un nettoyage des outils de production en respectant essentiellement le milieu. Vapeur sèche, mousse active, nébulisation de la Peroxyde d’hydrogène, etc. Il ne faut pas non plus ignorer le dégraissage des fours, des autres genres de machines et des réseaux d’extraction. Tout cela nécessite un dégraissage approfondi et un nettoyage spécifique. Dans certains cas, le prestataire utilise des mousses dégraissantes actives qu’il injecte dans les machines directement et avec lesquelles ils complètent l’action à l’aide d’un nettoyage haute pression.