Les personnes handicapées ou à mobilité réduite ont souvent besoin d’équipements supplémentaires dans leurs maisons pour leur faciliter la vie au quotidien. En effet contrairement aux personnes normales, celles qui ont un handicap physique ou en situation d’invalidité ont plus de difficultés à se déplacer même étant chez eux. La monte escalier fait partie des équipements les plus indispensables pour une personne à mobilité réduite et il en existe plusieurs types.

Installation de monte-escalier: un moyen de garder son autonomie pour les personnes handicapées

Une monte-escalier est un équipement conçu pour aider les personnes à mobilité réduite de monter et descendre plus facilement et avec le moindre effort les escaliers. Puisque monter ou descendre quelques marches présentent des risques d’accidents  pouvant causer plusieurs traumatismes pour les personnes handicapées, installer un monte-escalier leur est indispensable pour garder leur autonomie. Opter pour cette solution leur évite de devoir faire appel à une tierce personne pour se déplacer et leur permet de rester chez elles au lieu d’être admises dans une maison spécialisée. De plus un monte-escalier peut aussi bien être installé à l’intérieur qu’à l’extérieur et on trouve un large choix et plusieurs modèles sur le marché. Pour choisir le monte-escalier le plus adapté à une personne à mobilité réduite, il faut prendre en compte le type d’handicap, la disposition de la maison ainsi que les attentes et les besoins de son futur utilisateur. On peut trouver différents types de monte-escaliers sur monte-escalier.org

Installation de monte-escalier: privilégiez les modèles électriques 

Un monte escalier-électrique est le plus facile à installer, il fonctionne à l’aide d’une batterie. Ce type de monte-escalier est idéal pour les personnes âgées mais aussi pour celles qui portent une béquille ou une canne. Spécialement conçu suivant les normes imposées, cet équipement aide les personnes à mobilité réduite qui n’ont pas totalement perdu l’usage de leurs jambes à mieux se déplacer. L’avantage d’un monte-escalier électrique c’est qu’il est très confortable et dispose de plusieurs options comme les commandes sur l’accoudoir. Le siège d’un monte-escalier électrique est également assez haut pour assurer une meilleure sécurité à son utilisateur. Il existe plusieurs modèles de monte-escaliers électriques, on distingue par exemple le modèle droit qui s’installe sur les escaliers droits sans aucune courbe mais là encore les modèles sont multiples car on en voit des classiques, des types conforts avec plus d’options mais aussi le modèle confort plus. D’autre part on peut également opter pour le monte-escalier électrique courbe si on a une courbature au niveau de ses escaliers, il se différencie par son système de rotation et sa commande de mouvement avant et arrière. Enfin, le monte-escalier électrique extérieur est destiné à l’usage des escaliers se trouvant à l’extérieur de la maison. Il se différencie par sa capacité à supporter les intempéries et les autres soucis liés au climat.

Les avantages d’un monte-escalier tournant

Parmi les montes escaliers les plus courants, on distingue le monte-escalier tournants, en effet plusieurs personnes à mobilité réduite optent pour l’installation de ce type de monte escalier car elle présente plusieurs avantages. Déjà c’est un équipement qui permet d’optimiser de l’espace chez soi car sa taille et sa longueur sont beaucoup moins importantes que les autres modèles. En plus, il s’adapte parfaitement à tout type d’agencement ce qui fait que son installation ne nécessite pas une grande transformation du cadre général de la maison. D’autre part, la tournure du monte-escalier électrique peut se faire sous plusieurs angles, elle peut être de 1/4, 2/4 ou 1/2 tournant selon la forme et la disposition des escaliers. Ce type de monte-escalier est fabriqué sur mesure selon les besoins de l’utilisateur.

Monte escalier-électrique: quels sont les critères d’installation ?

Même si installer un monte-escalier chez soi est la meilleure solution qui soit pour une personne à mobilité réduite, il faut prendre en compte tous les critères d’installation avant d’entamer les travaux. En premier lieu, il faut respecter la largeur minimale des escaliers qui varient entre le type de monte-escalier, pour les modèles droits par exemple il faut une largeur minimale de 670 mm et pour les escaliers en courbes elle doit être de 690 mm. C’est pourquoi il est plus judicieux de faire appel à la visite d’un technicien pour une étude de faisabilité avant d’entamer l’installation. D’autre part, les contraintes de la maison dans laquelle on installera l’appareil sont également des critères à ne pas négliger. Pour ceux qui ont par exemple moins d’espace, il est conseillé d’opter pour les plateformes élévatrices plutôt que d’installer un monte-escalier courbe qui requiert plus de place. Enfin les normes de sécurité doivent être respectées minutieusement, pour cela il faut privilégier les monte-escaliers dotés d’un système d’arrêt d’urgence et de détection d’obstacles.