Les panneaux photovoltaïques, une solution écologique pour Coca-Cola

panneaux photovoltaïques

Publié le : 16 septembre 20225 mins de lecture

Pour préserver la santé de la Terre et celle des Hommes, Coca-Cola opte désormais pour les panneaux photovoltaïques. Ces solutions sont repérées dans plusieurs pays et villes où sont implantées des usines de la compagnie. Par exemple, sur son site à Valpré Heidelberg en Afrique du Sud, cette dernière a mis en place un système photovoltaïque de 30 kWc.

La nouvelle éco à Toulouse

Sur son site à Castanet-Tolosan, Coca-Cola a installé 1 500 panneaux photovoltaïques. Parmi les 5 usines de la compagnie implantées en France, cet atelier de production toulousain est pilote en matière d’autosuffisance énergétique. L’inauguration de ces panneaux photovoltaïques sur le toit de l’usine Coca-Cola au sud de Toulouse date de 2019. 7 millions d’euros ont été investis par le groupe pour la réalisation du projet. Dans cette démarche éco-responsable, l’enjeu est de limiter les émissions de gaz carbonique dans l’atmosphère. L’acheminement des produits est bien pensé. La compagnie optimise les parcours des camions afin de modérer les kilométrages. Pour les manutentions sur site, elle utilise des voitures électriques. L’action s’élargit à l’usine avec l’installation en masse de panneaux solaires dédiés à produire l’énergie utile pour le fonctionnement du site. Elle couvre les besoins de consommation électrique relative à la logistique de l’usine. D’après Coca-Cola, celle-ci est la plus performante d’Europe en termes de consommation d’eau et la totalité des déchets qu’elle émet sont réutilisés ou valorisés énergétiquement. Trouvez plus d’informations sur actu.fr. Depuis longtemps, le site était une cible de la politique de performance environnementale notamment en consommation d’énergie et d’eau. L’usine produit plus de 150 millions de bouteilles par an.

Une usine de Coca-Cola autonome en consommation énergétique

En Afrique du Sud, plus précisément à l’usine d’embouteillage d’eau de Valpré Heidelberg, Coca-Cola collabore avec Lapp Group (partenaire d’IBC Solar) pour la mise en place d’un système photovoltaïque. Avec une puissance de 30 kWc, celui-ci peut fournir près de 50 000 kWh par an. Le projet a permis au groupe de décrocher la certification « Développement Durable » du « Green Building Council of South Africa ». Ce conseil sud-africain pour les bâtiments verts donne un mérite aux constructions engagées dans une démarche d’optimisation énergétique. Dans le projet, la livraison du système de monitoring, des modules et la mise en service du dispositif est assurée par IBC Solar. Grâce à ce générateur photovoltaïque, l’usine est moins dépendante du réseau local tout en réduisant de plusieurs tonnes ses émissions de gaz carbonique. Le réseau électrique national étant en cours de déploiement, l’alimentation est encore limitée à proximité des principales lignes et les prix sont très onéreux. Dans le pays, tout le monde (entreprises et particuliers) utilise des générateurs diesel, des systèmes coûteux et polluants. Pour Coca-Cola, le recours à l’électricité solaire et aux panneaux photovoltaïques est une solution écologique et économique. Désormais, la prise en charge de l’entretien et de la télésurveillance de l’installation est assurée par Lapp Group. Cette démarche permet de détecter et de résoudre les problèmes techniques à temps.

Démarche écolo à Anderlecht

Au site de The Bridge à Anderlecht, Coca-Cola a mis en place un parc photovoltaïque de 4 122 panneaux. Cette démarche permet au groupe de fournir 12% de l’électricité du bâtiment professionnel de The Bridge et de réduire de 295 tonnes les émissions de C02 du site. La conception, l’installation et la mise en service du parc ont été confiées à Dauvister, une filiale de Luminus. Avec une puissance de 1 272 KWp, les panneaux solaires assurent une production d’énergie verte annuelle de 1 218 MWh, soit l’équivalent d’une consommation annuelle de 350 foyers. Le parking est recouvert de 810 panneaux, les 990 sont placés au toit du siège et les 2322 restants sont installés au sol derrière le siège.

Plan du site