Confrontés aux problèmes du chômage, les jeunes ont dû développer de nouvelles stratégies afin de trouver leur place dans un marché du travail de plus en plus saturé. En essayant de forger leur chemin, ils ont constaté que ce ne sont pas postes qui manquent. Au contraire, les entreprises sont prêtes à mettre le paquet dans le salaire de nouveaux recrus à condition que ceux-ci disposent des compétences nécessaires. S’inscrire au Village de l’emploi apparait, dès lors, comme la solution la plus efficace pour augmenter ses chances de se faire embaucher le plus rapidement possible. Dans cet article, nous allons vous expliquons comment ce centre de formation a pu relever le défi de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes à la recherche d’un emploi en informatique.

Une formation avec un contrat en CDI

Le premier argument en faveur de cet établissement qu’on retrouve dans les « village de l’emploi avis » est le contrat CDI confié aux adhérents dès qu’ils terminent leur cursus d’apprentissage. Il s’agit de la formule contractuelle la plus avantageuse sachant que les employés qui vont en bénéficier vont pouvoir exercer dans la même entreprise pour une durée minimum de 3 ans. Les seules raisons qui peuvent mettre fin à son contrat sont une démission prématurée, un licenciement ou un accord préalable avec son supérieur hiérarchique.

Cependant, il doit obligatoirement effectuer une période d’essai. Si au bout de cette période d’évaluation, il parvient à convaincre les responsables de son sérieux et de ses compétences, il peut signer définitivement le CDI et commencer à exercer à temps plein. De cette manière, le recru peut bénéficier d’une situation stable et donner un coup de pouce à sa carrière qu’il n’aurait pas pu avoir en dehors de cette structure. Comme tous les salariés titulaires, il aura droit à un nombre défini de congés payés.

Par ailleurs, il aura aussi la possibilité de demander une augmentation de salaire en temps voulu. En sortant de la précarité, l’employé devient en mesure d’améliorer sa situation financière et personnelle. Il peut compter sur une rémunération stable pour solliciter un crédit immobilier ou automobile en fonction de ses besoins.

Des formations adaptées au marché de l’emploi

Village de l’emploi vous facilite les démarches de l’embauche en vous permettant de développer les compétences les plus recherchées par les entreprises. Vous faites partie de ces jeunes diplômés en informatique qui n’ont pas réussi à trouver un emploi ? Le problème réside sûrement dans votre parcours généraliste. En effet, les entreprises cherchent désormais des profils spécialisés pour endosser des responsabilités et être fonctionnels dès le premier jour de travail.

Dans cet établissement, vous avez alors accès à des cursus d’apprentissage que les organismes s’arrachent. Vous pouvez envisager la spécialité assistant maître d’ouvrage qui connait un grand engouement parce qu’elle est accessible à tous en dépit des connaissances informatiques requises pour les autres domaines de spécialisation. Autrement dit, vous pouvez dérocher un certificat attestant de vos compétences pour gérer les projets même si vous êtes issus d’une filière littéraire.

Au Village de l’emploi, vous avez également la possibilité de vous inscrire dans une formation en Business Intelligence ou en Production et Exploitation. Vous réussirez ainsi à affiner les acquis obtenus grâce à votre parcours universitaire en suivant des cours sur-mesure adapté à votre niveau. Notez que les postulants à cet établissement sont soumis à un test d’évaluation : une sorte d’entretien avec un formateur au bout duquel celui-ci vous recommande les meilleures options qui s’offrent à vous pour lancer votre carrière.

Un coaching réalisé par des experts

Un autre avantage considérable qui différencie le Village de l’emploi des autres centres de formation professionnelle : des formateurs et coachs hautement qualifiés. Dans un premier temps, les adhérents assistent à des cours menés par des experts techniques qui ont plusieurs années d’expérience derrière eux. Cette expertise leur a permis de concevoir des modules synthétiques avec des informations essentielles allant droit au but. L’objectif de cette partie du coaching est de permettre aux formés de développer des compétences pointues notamment dans le domaine des technologies modernes. Cet apprentissage leur donne l’occasion d’acquérir un savoir-faire précis dans les nomenclatures les plus utilisés dans chaque secteur d’activité.

Parallèlement, les adhérents doivent assister à des ateliers de communication ; des ateliers pris en charge par des chefs d’entreprises partenaires de l’établissement. Ces derniers enseignent aux formés les règles de la communication interpersonnelle et des échanges relationnelles. Car, sans ces atouts, quelles que soient les compétences techniques d’un employé, il ne peut gérer ni le rapport à la clientèle ni aux autres membres de l’équipe dans laquelle il travaille. Plus encore, il n’aura aucune chance de se voir confier un jour un poste à responsabilité. Ainsi, ce sont les entrepreneurs eux-mêmes qui leur apprennent les fondements du travail entrepreneurial. Les adhérents au Village de l’emploi en sortent avec des compétences opérationnelles face auxquelles aucun atout professionnel ne peut faire le poids.

Une fenêtre sur le monde du travail

Comme nous l’avons expliqué plus haut, dans cet article, le Village de l’emploi collabore avec des chefs d’entreprise réputé. Si la formation est gratuite pour les adhérents, c’est parce qu’elle entièrement prise en charge par les entrepreneurs. Le schéma est si bien scellé qu’il consiste à former des profils qui seront directement embauchés dans les organismes partenaires. Ainsi, cette formule a pu faire d’une pierre deux coups : les jeunes diplômés trouvent un emploi et les entreprises des recrus à la hauteur de leurs attentes. L’établissement compte d’ailleurs plus de 4520 lauréats qui ont leur destin changer en s’inscrivant à une formation qui leur a permis de mettre un pied dans le monde du travail avant même de commencer à exercer en tant qu’employé.

Maîtriser les techniques de recherche d’emploi

Ce que beaucoup de chômeurs ignorent, c’est que le CV et la lettre de motivation ne sont pas des documents qu’on rédige à l’arrache en espérant attirer l’attention d’un recruteur. Il s’agit de votre passeport pour entrer sur le marché de l’emploi. Les adhérents qui ne souhaitent pas intégrer l’une des entreprises partenaires apprennent à créer un dossier de candidature qui peut leur ouvrir toutes les portes sur le plan national et international. Ils comprennent, au cours des ateliers, que ces documents doivent être utilisés comme des outils de valorisation pour leurs candidatures qui reposent sur des règles bien définies.

Nous n’allons pas traiter ce sujet avec profondeur et nous contenterons de vous donner quelques principes enseignés dans cet établissement. Pour rédiger un bon, vous devez faire une présentation claire et vous limiter aux informations les plus pertinentes. Pensez toujours à vous relire ou à demander, à qui vous semble avoir les compétences linguistiques requises, de le faire à votre place. En ce qui concerne la lettre de motivation, optez pour une rédaction personnelle qui met en avant votre profil personnel, vos connaissances sur l’entreprise et l’intérêt de votre collaboration.