Les Cyclades, c’est aussi des sites archéologiques fascinants!

sites-archéologiques-les-Cyclades

Publié le : 18 octobre 20236 mins de lecture

Les Cyclades représentent un bel archipel d’îles de la mer Égée, le plus reconnu et apprécié des îles grecques. Ce nom est certainement dû à leur structure formant un cercle dont le centre est la célèbre île sacrée de Délos. Cette destination se caractérise par le charme préservé de ses incroyables paysages. En plus de ses îles de rêve, elle renferme également des sites archéologiques fascinants. Sa position stratégique est très favorable pour visiter les Cyclades et faire de belles escapades dans le sud de la mer Égée.

Un archipel riche en histoire !

Situé au sud de la Grèce, entre la Crète et Athènes, le groupe d’îles des Cyclades est composé de 250 îles, dont la majorité est habitable. Santorin, Naxos et Mykonos comptent parmi les destinations les plus privilégiées. Mais même inaccessibles et secrets, certains endroits peuvent aussi séduire les visiteurs qui souhaitent trouver calme, sérénité et authenticité.

L’archipel des Cyclades jouit d’une situation favorable, au carrefour de deux continents très puissants, dont l’Europe et l’Asie, ce qui a donné lieu à un commerce florissant. Il est considéré comme une île sacrée, la plus reconnue de toute la Grèce antique. Ce monument est également un merveilleux site archéologique, classé au patrimoine mondial de l’humanité.

Plusieurs milliers de touristes viennent chaque année sur ces îles particulièrement riches en histoire de la mer Égée. Leur objectif est d’en découvrir l’importance archéologique. Malgré ce nombre élevé de visiteurs, certaines de ces îles ne disposent pas d’hébergement. Afin de profiter de votre séjour dans les Cyclades, il est possible de trouver où dormir à Santorin sur viree-malin.fr.

Le site archéologique de Délos !

Délos est l’une des îles les plus célèbres et les plus fréquentées des Cyclades. Situé à l’ouest de Mykonos, ce site a un passé historique, mythologique et archéologique intéressant. Selon le mythe populaire, c’est le lieu de naissance d’Artémis et d’Apollon, les dieux grecs.

La ville de Délos était en plein développement durant l’Antiquité, tant sur le plan commercial et politique que sur le plan religieux. En effet, elle formait à l’époque un important centre religieux et un port commercial de réputation.

Même si elle est aride et inhabitée depuis longtemps, cette petite île cycladique est l’un des sites archéologiques remarquables de la Grèce. Elle représente une sorte de musée à ciel ouvert où l’on trouve des amphores, des ruines en marbre et le sanctuaire d’Apollon. Le temple en hommage à ce dieu grec des arts, de la musique, du chant et de la beauté masculine est le mieux conservé de Grèce.

Les ruines du sanctuaire sont situées sur une vaste esplanade, où se trouvent les vestiges de quatre temples dédiés au dieu Apollon. Autrefois, une gigantesque statue le représentant s’y trouvait également. Malheureusement, au fil du temps, elle a subi des destructions et de nombreuses tentatives pour la déplacer. Seules quelques parties du corps subsistent, conservées au British Museum.

L’extraordinaire richesse archéologique de Théra ou de Santorin !

Pour visiter les Cyclades, la cité antique de Théra ou de Santorin est un incontournable. Elle renferme des ruines s’étendant sur un rocher situé à 350 m d’altitude, de part et d’autre de la rue principale sur une longueur de 800 m. Ce sont les vestiges laissés par les colons doriens, qui y vivaient au 9e siècle avant J.-C.. Les Ptolémées les rejoignirent par la suite avec leur garnison chargée d’assurer la protection des environs. La ville disparut à l’époque des Romains, mais les monuments subsistent.

Parmi les vestiges intéressants qui s’y trouvent, il y a le sanctuaire d’Artémidoros de Pergé, taillé dans la roche, appelé aussi le téménos ou l’enceinte sacrée, les ruines de l’agora nord et de l’agora sud, le sanctuaire des dieux égyptiens (Anubis, Isis et Sarapis), le temple d’Apollon Carneios, la basilique paléochrétienne d’Agios Stefanos, le théâtre, le gymnase situé sur la crête rocheuse, la chapelle d’Evangelismos érigée sur la tombe d’un héros ou encore les thermes de l’époque romaine.

Il est également possible de découvrir la terrasse des Fêtes, construite au VIe avant JC, où se déroulait le culte dorien en hommage à Apollon. Pour profiter d’une vue panoramique sur le site, il faut trouver un lieu de séjour à Santorin. Firostefani est l’un des villages voisins, bénéficiant d’une position légèrement surélevée pour garantir de belles vues sur les environs.

 Autres sites archéologiques à explorer dans les Cyclades !

Il existe de nombreux autres sites archéologiques à explorer lors de votre visite des Cyclades. Les vestiges de l’ancienne Minoa, l’une des trois anciennes cités d’Amorgos, consistent en des ruines de maisons, des figurines d’argile, un four, etc. Dans la ville de Naxos, on trouve le grand portail de marbre appelé Portara, situé au sommet de l’îlot Palatia, qui est le vestige du temple d’Apollon. Le temple de Dimitra est aussi un bâtiment très remarquable. Sur la route Plakas-Apollonia se trouvent les ruines de l’ancienne Phylakopi, qui était la première ville du premier âge des Cyclades.

Plan du site