Une culotte menstruelle est principalement une protection régulière écologique et économique, car elle peut être réutilisée. Afin de prolonger sa résistance et de mieux protéger votre culotte menstruelle, il est nécessaire de comprendre les différentes étapes pour bien la nettoyer. Mais pour la rendre vraiment durable, il faut en prendre soin. Pas de mots doux, non, mais si vous l’aimez, ne vous en privez pas, mais entretenez-la en adoptant la bonne posture. Vous comprendrez que lavez ses culottes menstruelles est très important.

Culotte menstruelle : c’est quoi ?

 Une culotte menstruelle qui est également appelée culotte périodique ou culotte de règle. Les culottes menstruelles sont en coton issu de fibres biologiques. Confortable et douce, elle se porte comme les sous-vêtements que vous portez habituellement. Ce sont des sous-vêtements absorbants, lavables, mais aussi réutilisables qui peuvent vous offrir une protection efficace pendant vos règles et des sous-vêtements confortables à porter. Les culottes menstruelles sont composées de l’insert super absorbant et de membranes imperméables. Elle peut vous accompagner tout au long de la journée jusqu’à 12 heures, selon votre débit, et il n’y a aucun risque de fuite et d’odeur. Sachez que vous pouvez également utiliser vos culottes menstruelles tous les jours pour éviter les pertes blanches et de légères fuites d’urine. Avant la première utilisation, laver culotte menstruelle à la main ou à la machine est toujours recommandé. Pour plus d’informations, cliquez sur www.repeat-undies.fr

Laver sa culotte menstruelle : quelle lessive choisir ?

Quand on parle de la lessive, c’est un problème qui vous dérange beaucoup, et peut-être que vous vous demandez souvent des conseils à ce sujet. Il est déconseillé d’utiliser des détergents à base de savon noir. Ce dernier contient généralement beaucoup de glycérine, un agent gras, qui peut boucher les pores des fibres après utilisation. S’il est bouché, la capacité d’absorption des sous-vêtements est mauvaise, et si la capacité d’absorption est mauvaise, les fuites sont garanties. De même, il est préférable de ne pas utiliser des lessives industrielles. Ces dernières contiennent généralement de nombreux composants chimiques conservateurs et de parfum, qui n’est pas bon pour les culottes ou la flore vaginale. Par conséquent, on vous recommande de revoir attentivement les ingrédients de la lessive et d’en choisir une le plus naturel possible, en particulier celle qui n’est pas trop grasse.

Comment laver sa culotte menstruelle ? 

Plusieurs étapes doivent être à prendre en compte pour lavage culotte menstruelle à savoir le prélavage ou rinçage, lavage en machine et séchage. D’abord, pour le prélavage, avant de la mettre dans la machine à laver, rincez vos sous-vêtements menstruels à l’eau froide. Pour ce faire, plongez-la dans une vasque, un évier, ou rincez-la sous la douche à l’eau froide. Cela ne prend que 2 minutes pour que l’eau devienne claire. Grâce à ce processus, la qualité d’absorption de vos sous-vêtements peut même être observée. Ensuite, il est temps de mettre vos sous-vêtements et les autres linges dans la machine à laver. Laver votre culotte maintenant. Ne vous inquiétez pas, votre culotte menstruelle ne tachera pas vos autres vêtements. Choisissez des blanchisseries hypoallergéniques pour prolonger la durée de vie de vos sous-vêtements. Démarrez votre programme machine entre 25° à 30°. Mettre ses culottes menstruelles dans la machine à laver est important pour éliminer les bactéries. Évitez de régler le programme sur une température trop élevée, car par la chaleur, le sang peut se fixer sur les vêtements. C’est pourquoi il est important d’effectuer un prélavage à l’eau froide ou tiède. Enfin, pour le séchage, vous devez savoir que les culottes menstruelles ou tout autre sous-vêtement ne résistent pas aux hautes températures. Évitez de le mettre sur un radiateur ou un sèche-linge. Laissez simplement vos sous-vêtements sécher à l’air libre.

Culotte menstruelle : ses avantages et inconvénients

Le tissu de la culotte en contact avec la peau est fait en coton très doux. Certains types de sous-vêtements sont en coton biologique. Contrairement aux serviettes hygiéniques jetables, il n’y a pas d’irritations ni démangeaisons. Les tissus naturels tels que le coton permettent à la culotte de laisser l’air circuler librement. C’est pour donner l’impression de rester très sec pendant les règles, en évitant surtout l’immersion dans les fluides corporels. Les culottes menstruelles sont une solution sûre pour votre santé. En utilisant un équipement de protection menstruel réutilisable, tel qu’une culotte menstruelle, la pollution grave des déchets menstruels peut être facilement réduite. C’est une autre action pour le bien de notre belle planète. Cependant, les culottes menstruelles présentent des inconvénients. Elles doivent être nettoyées, car elles peuvent être réutilisées. Ses entretiens doivent suivre quelques règles pour en profiter quelques années, à savoir rincer la culotte, laver et l’étendre librement à l’air pour la faire sécher. Pour un flux intense, une paire de culottes par jour ne suffit pas. Si tel est votre cas, alors, il est indispensable d’utiliser des modèles à flux abondant. Tout comme les culottes classiques en coton, les culottes menstruelles sont cousues sur les hanches. Cependant, si vous portez une robe moulante ou un jean moulant, les coutures sont visibles.