La captation d’une image d’une certaine personne reconnaissable, où qu’elle se trouve, et son émission sur la Télédiffusion ou Internet peuvent engager une responsabilité civile de la personne qui a capturé et/ou diffusé l’image s’il s’avère que le dommage constitue une atteinte à sa vie privée.

Le droit à l’image avant une captation !

En vertu de prescription français, chacun dispose d’un droit exclusif sur son image et son utilisation. Par conséquent, il est nécessaire d’obtenir l’autorisation de quelqu’un avant de prendre ses images. En fait, des droits à l’image vont s’appliquer quand un individu apparaît et est identifié dans une image, peu importe le contexte. 

Néanmoins, il existe une certaine particularité. En effet, le droit à l’image ne s’exécute pas dans le cadre de masses ou d’une assemblée, autant que ces personnes ne sont pas distinguées. En effet, l’utilisation d’images de mineurs, quelles que soient les circonstances, nécessite une autorisation écrite d’un parent ou tuteur légal. Quant à un groupe d’enfants, un consentement écrit des parents de tous les enfants est nécessaire. Par conséquent, en plus de la permission, les enfants dans la foule doivent être masqués. Pour plus d’informations, veuillez voir peuplades.tv

Une demande d’autorisation avant le montage vidéo !

Si vous désirez partager une vidéo montrant une autre personne que vous-même sur un support vidéo ou sur Internet, dans un cadre d’une reproduction telle qu’un cours de danse ou une répétition, vous devez obtenir le consentement de la personne impliquée sur l’image. De ce fait, une demande de droit à l’image d’un adulte peut être faite verbalement, cependant, il est plus prudent d’avoir une documentation écrite et datée prouvant le consentement de la personne avant de commencer le montage vidéo

Une demande de permission d’utilisation d’une image personnelle doit préciser les éléments suivants : le cadre dans lequel l’image ou vidéo a été prise, le but pour lequel cette image ou vidéo a été utilisée, le support sur lequel l’image ou vidéo a été lue (dépliants de diffusion, site internet, DVD, réseau social, etc.). Autre chose, l’autorisation, est-elle valables pour combien de temps afin de confirmer que la personne n’est liée par aucun contrat exclusif d’utilisation de son image ? Et il faut bien voir si l’autorisation est valide, gratuite ou payante et bien signée par la personne qui a accepté la diffusion.

Montage vidéo, c’est quoi exactement ?

Le montage vidéo, c’est le moment pour vous de sélectionner des séquences d’images d’une captation préenregistrées en vidéo et à les combiner en séquences cohérentes ou en expressions artistiques. En fait, le montage vidéo est l’une des phases de post-production dans la production de reportages, clips musicaux, documentaires, téléfilms, films d’animation, etc. Le support que vous allez utiliser peut être, un disque dur ou une bande magnétique ou encore une magnéto-optique. Depuis l’avènement du numérique, ce genre de montage est utilisé avec des versions spécifiques de films, surtout avec les versions haute définition. 

Les progrès de la technologie numérique et de la puissance de l’ordinateur ainsi que la résolution de l’écran et de la capacité de mémoire ont rendu possible le montage vidéo non-linéaire ou « virtuelle ». Ainsi, les signaux vidéo et audio sont numérisés et puis, transformé en fichier numérique, ensuite enregistré sur un disque dur local, une mémoire interne ou par en biais d’un serveur vidéo. D’autre part, certains codecs ou logiciels utilisés par les programmes de montage vous permettent d’un montage direct et une sauvegarde sur le même support. 

En revanche, pour mieux comprendre, l’édition « linéaire » ressemble à une mise en page dactylographiée ou saisie manuellement, et l’édition « non-linéaire » ressemble à un traitement de texte informatique.

Montage vidéo et Audio : la gravure et la lecture !

Si vous souhaitez diffuser votre production sur un support CD ou DVD (vous devez avoir un graveur.), on utilise donc un logiciel pour votre de gavage. En effet, votre cédérom ou votre DVD en question pourra dans tout le cas être lu avec un lecteur standard DVD de. De plus, ils doivent être lus sur ordinateur avec des logiciels de lecteur virtuel de DVD ou cédéroms. Votre logiciel de gravure peut avoir des options pour mener à un gavage en DVD, SVCD ou encore VCD dans un menu interactif ou non, simple couche ou bien double couche. En fait, le montage vidéo numérique avec un ordinateur est presque sans difficulté pour tout le monde, car tout a été simplifié et rendu plus intuitif. En effet, des logiciels dédiés à de montages vidéo non-linéaire existent et ils sont souvent fournis avec le caméscope, la carte ou le disque dur externe d’acquisition. 

Bref, lorsque le montage vidéo est fait d’une manière professionnelle dans la salle de montage et une fois la vidéo montée, le monteur peut exporter les éléments essentiels au mixage. Par exemple, toutes les pistes audio peuvent être exportées au format OMF (Open Media Framework Interchange) depuis une table de montage non-linéaire.