Financer un audit énergétique en copropriété : les aides disponibles

audit énergétique

Publié le : 08 avril 20235 mins de lecture

Les copropriétaires sont souvent confrontés à des dépenses énergétiques importantes dues à une isolation thermique insuffisante, une ventilation défectueuse ou une installation de chauffage vétuste. Pour éviter les factures trop élevées, les copropriétés peuvent opter pour un audit énergétique. Cette démarche permet de détecter les zones de consommation excessive et de proposer des solutions pour réduire la consommation énergétique. Découvrez les différentes aides disponibles pour financer un audit énergétique en copropriété.

Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

L’éco-prêt à taux zéro est une aide destinée aux propriétaires qui souhaitent réaliser des travaux pour améliorer la performance énergétique de leur bien immobilier. Les copropriétaires peuvent en bénéficier pour financer un audit énergétique. L’éco-PTZ permet de disposer d’un prêt sans intérêts ni frais de dossier, d’un montant maximum de 30 000 euros, remboursable sur 10 à 15 ans.

Dispositif Certificats d’Économie d’Energie (CEE)

Principe et fonctionnement des CEE

Les Certificats d’Économie d’Energie (CEE) sont un dispositif mis en place par l’État pour encourager les particuliers à réaliser des travaux visant à réduire leur consommation d’énergie. Les fournisseurs d’énergie sont tenus de réaliser des économies d’énergie correspondant à un certain quota, et peuvent les atteindre en incitant les particuliers à réaliser des travaux. Les particuliers reçoivent alors des certificats en échange de ces économies réalisées.

Obligations des fournisseurs d’énergie

Les fournisseurs d’énergie ont l’obligation de vendre chaque année un certain nombre de CEE, correspondant à une quantité d’énergie économisée. Ils sont tenus d’atteindre cette quantité en incitant les particuliers à réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Avantages pour les copropriétés

Les copropriétés peuvent bénéficier de CEE pour financer un audit énergétique. En réalisant des travaux de rénovation énergétique, les copropriétaires génèrent des économies d’énergie, qui sont converties en CEE. Les CEE peuvent ensuite être vendus à un fournisseur d’énergie, qui versera une prime aux copropriétaires. Cette prime peut atteindre plusieurs milliers d’euros et permet de financer une partie de l’audit énergétique.

Subvention de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)

L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) propose des subventions pour les travaux d’amélioration de l’habitat. Ces subventions sont destinées aux propriétaires occupants ou aux propriétaires bailleurs. Les copropriétaires peuvent en bénéficier pour financer un audit énergétique. La subvention peut atteindre jusqu’à 50% du montant total des travaux, dans la limite de 20 000 euros.

Aides régionales et locales pour audit énergétique en copropriété

Aides régionales

Les régions proposent des aides pour financer les travaux de rénovation énergétique. Ces aides peuvent être destinées aux propriétaires occupants ou aux propriétaires bailleurs, mais aux copropriétés pour financer un audit énergétique.

Aides départementales

Les départements peuvent proposer des aides pour financer les travaux de rénovation énergétique. Ces aides peuvent être destinées aux propriétaires occupants ou aux propriétaires bailleurs, mais aux copropriétés pour financer un audit énergétique.

Aides communales

Les communes peuvent proposer des aides pour financer les travaux de rénovation énergétique. Ces aides peuvent être destinées aux propriétaires occupants ou aux propriétaires bailleurs, mais aux copropriétés pour financer un audit énergétique.

Plan du site