Une maison en bois est l’une des constructions les plus modernes et les plus tendance aujourd’hui. Le bois représente quelque chose de chaleureux et de convivial, une maison en bois est donc très chaleureuse et très belle même en un simple coup d’œil. Cependant, la construction n’est pas facile que ça en a l’air. Cela nécessite plusieurs procédures et techniques pour que la maison soit intacte. Voici quelques astuces pour vous aider dans la construction d’une maison en bois.

Prenez un spécialiste, estimez le budget.

Pour vos projets de constructions, il est tout de même conseillé de prendre un spécialiste. Faites appel à un artisan pour réaliser votre maison, car il saura ce qui convient le mieux à votre terrain, et il saura vous expliquer les besoins nécessaires à la réalisation du projet. Il vous servira de guide. Il pourrait aussi vous proposer d’autres modèles qui, peut-être, vous plairont.

Ensuite, selon la taille, la dimension, l’architecture de la maison, le terrain de construction, vous devriez estimer un budget pour éviter les mauvaises surprises et aussi pour être sûr que vous disposez les moyens pour les payer. Pour cela, vous devriez prendre en compte tous les critères déjà cités en haut et faire une petite évaluation pour savoir si c’est réalisable pour vous.

Pour vous aider dans la construction de votre maison, visitez ce site : www.passion-maison.com.

Choisir entre plusieurs techniques de construction.

Il existe plusieurs techniques pour réaliser une maison en bois. En tout, il y en a 5.

  • La technique de la maison à ossature bois ou MOB : c’est l’une des techniques les plus utilisées pour la construction d’une maison en bois. Cette technique de construction est plus avantageuse que d’autres, car elle peut s’adapter à tous les sites, les maisons à ossatures peuvent s’adapter à tous les climats. C’est une technique qui permet de faire un assemblage simple et rapide. Avec cette technique, vous auriez une maison plus légère.
  • La technique de la maison en bois massif : le bois massif est un bois avec des caractères exceptionnels, car il est très mécanique, il est aussi léger. La technique de construction avec du bois massif consiste à mettre en place des bois déjà assemblés pour créer un mur ou pour faire la toiture.
  • La technique des poteaux-poutres : les poteaux-poutres sont utilisés pour les constructions volumineux, pour dresser l’ossature de la maison. Ils sont disposés d’une espace minimum de 2 min 50 s, et maximum 5 m. Avec cette méthode, vous aurez un large choix au niveau de l’architecture.
  • La technique utilisant les rondins et les marbriers : cette technique est la plus traditionnelle de toutes. Les maisons en marbrier peuvent parfois avoir l’aspect d’un chalet. Cette technique est comme un puzzle, car il suffit d’assembler le tout pour obtenir une maison. Mais cela nécessite quand même l’application des bonnes méthodes pour arriver à l’assembler correctement.
  • La construction en panneaux massifs : avec cette méthode, les murs sont conçus à l’avance, et en un seul morceau, avec toutes les ouvertures (fenêtres, portes). Après, toutes les pièces doivent être mises en place avec une grue. Vous pouvez finir votre Maison en un rien de temps avec cette méthode même si c’est un peu cher.

Choisir un bon système d’isolation.

Les maisons en bois nécessitent de bons isolants. Pour éviter que votre maison prenne feu en quelques coups de flamme, il faudrait choisir un bon isolant. Vous pouvez les trouver dans des magasins spécialisés ou dans les supermarchés. Les critères pour choisir l’isolant sont comme suit :

  • La résistance thermique : veillez bien à ce que votre isolant résiste à la chaleur. Cette résistance est notée avec un indice R. Don si l’indice R est élevé, la matière est donc plus isolante.
  • Le comportement de la matière avec le feu : il y a des isolants synthétiques qui sont très inflammables que vous devriez oublier comme les polyuréthanes. Choisissez les isolants qui ont une forte résistance face au feu.
  • La résistance aux vapeurs d’eau : un bon isolant doit résister aux vapeurs d’eau. Les plus connus sont les isolants végétaux.
  • L’impact environnemental : choisissez un isolant qui est recyclable, c’est-à-dire un isolant naturel et non synthétique. Vous contribuerez à la protection de l’environnement.

Demandez un permis de construction.

Même si vous utilisez de la boiserie, vous devriez suivre la loi et vous procurer un permis de construction. Si c’est pour un petit chalet, non habitable, vous n’en aurez pas besoin, mais si c’est une grande construction comme une maison, il vous faudrait avoir une permission. Avec cela, vous éviterez les problèmes. À un moment donné, il y aura des gens qui vont s’opposer à votre construction si vous n’avez aucune permission, ce qui vous obligerait à arrêter vos travaux ou bien à détruire votre maison. Ce qui serait dommage. Alors, avant de commencer les travaux, assurez-vous d’avoir une permission de construction.