L’investissement locatif saisonnier peut présenter plusieurs avantages. Tout d’abord, il offre des revenus bien plus importants par rapport à la location classique. En plus, vous pouvez utiliser ces revenus pour financer votre investissement en entier et d’en tirer des bénéfices. Cela peut également se révéler très rentable, mais cette rentabilité dépend de plusieurs critères : emplacement, type de bien, coût à l’achat, recettes locatives maximum, densité touristique, frais et charges différents. Alors, avant de vous lancer dans un investissement locatif saisonnier, renseignez-vous bien sur le potentiel locatif pendant toute l’année et sur les loyers pratiqués aux alentours. Ces quelques lignes proposent des conseils pour investir dans l’immobilier locatif saisonnier à Miami.

Investir en locatif saisonnier à Miami : quel emplacement choisir ?

L’emplacement est un élément essentiel dans un investissement locatif saisonnier. Contrairement à la location classique, la valeur de la location saisonnière réside dans sa proximité avec les commodités et les points d’intérêt touristiques. En fait, la distance avec les transports en commun, les commerces et le centre-ville se classent dans le top trois des critères de location. Le concept d’un bon emplacement variera selon le type de propriété. En effet, le locataire s’attend qu’un appartement soit situé en centre-ville ou à proximité, que le transport soit pratique pour rejoindre les lieux touristiques. Par contre, s’il a loué une maison en bord de mer, il est important que celle-ci soit vraiment à quelques mètres de la plage. L’emplacement doit être lié à l’activité, que ce soit en ville, en montagne ou en bord de mer. À Miami, le quartier de South Beach est le plus recherché par les investisseurs. En effet, ce quartier est proche de la plage et du style art déco. En plus, on peut y trouver des commerces, des restaurants, des boutiques de mode et tous autres clichés « carte postale ». Toutefois, il existe encore plusieurs autres quartiers tout aussi agréables que South Beach à investir à Miami. Rendez-vous sur le site www.club-investissement.com pour trouver plus de conseils sur l’investissement locatif miami.

Investir en locatif saisonnier à Miami : quel type de bien investir ?

La qualité de l’investissement locatif miami dépend aussi du type de bien. Ce critère peut avoir un réel impact sur le prix du loyer. Voulez-vous investir dans une maison ou plutôt dans un appartement à Miami ? Ces 2 types de bien possèdent chacun leur avantage selon leur situation géographique. Mettre en location un appartement signifie généralement : un logement situé en centre-ville ou à proximité, des locations sur de très courtes périodes (quelques jours ou quelques semaines), le loyer moins cher, par conséquent les locations sont plus régulières et plus rapides. Vous pouvez également obtenir une rentabilité attractive si l’appartement est bien placé. En revanche, mettre en location une maison signifie : un emplacement loin du centre-ville (périphérie ou banlieue), un loyer beaucoup plus cher, mais qui attirera les familles, des périodes de location plus longues (quelques semaines ou quelques mois), c’est également un investissement locatif saisonnier parfait si vous voulez acheter une maison en bord de mer que vous pouvez utiliser comme résidence secondaire.

Investir en locatif saisonnier à Miami : quelles sont les règles ?

À Miami, les locations à court terme sont strictement réglementées alors il est fortement recommandé de bien suivre les règles. En effet, ce type de location représente une réelle concurrence pour les hôtels et perturbe les habitants à long terme. La ville de Miami impose de lourdes amendes aux propriétaires qui se livrent à des locations saisonnières illégales. Par conséquent, il est essentiel de vérifier auprès des condos associations (comme les syndics en France) la zone où vous souhaitez acheter votre bien et les restrictions pour s’assurer qu’aucune loi n’est violée avant d’investir à miami. Par exemple, certains immeubles autorisent une location à la nuitée (notamment les hôtels/condo), et d’autres imposent une durée de bail minimum d’un mois. Si vous faites la location saisonnière dans un lieu autorisé, vous êtes tenu de demander à la ville une autorisation et de payer une taxe sur le revenu de location. Cette taxe, également appelée « resort tax » est équivalent à 5% du montant des revenus locatifs. Vous devez également payer la taxe des ventes (varie entre 6 et 7%).

 Investir en locatif saisonnier à Miami : quels avantages ?

L’investissement locatif saisonnier offre plusieurs avantages que l’investissement longue durée miami, car Miami est l’une des destinations de vacances les plus populaires aux États-Unis, par conséquent, il y a une forte demande de locations à court terme. La ville de Miami a également une bonne rentabilité potentielle. Vous pouvez être sûr de ne pas avoir à subir de mauvais locataires, coincé dans un bail annuel. Vous avez aussi la possibilité de profiter de votre logement durant vos vacances à Miami. En plus, un bien en location saisonnier est mieux entretenu que celui d’une location à long terme, car il doit être nettoyé à fond à chaque changement de locataires.