Le défibrillateur est un dispositif de premiers secours utilisé en cas de fibrillation ventriculaire et d’arrêt cardiaque. Il s’agit d’un boîtier qui délivre un choc électrique, à travers la cage thoracique de la victime afin de restaurer le rythme cardiaque. Autrefois réservé aux hôpitaux, cet équipement de haute technologie s’est démocratisé dans les lieux publics. D’ailleurs, la loi française les a rendus obligatoires dans les lieux publics. Ainsi, tout le monde peut utiliser un défibrillateur grand public. L’utilisation de ce dernier nécessite de comprendre ses fonctions de base pour assurer aux victimes les meilleures chances de survie.

Pourquoi s’équiper d’un défibrillateur grand public ?

Chaque année, plus de 50 000 personnes sont malheureusement victimes d’un arrêt cardiaque en France. Ces décès peuvent être évités grâce à des mesures de premiers secours et à l’utilisation d’un défibrillateur automatique. Quand une personne est victime d’un arrêt cardiaque, ses chances de survie augmentent si les premiers témoins de l’accident agissent rapidement, en réalisant les gestes de premiers secours. Au-delà de 10 minutes sans intervention, les chances de survie deviennent très faibles.  C’est pourquoi il est préconisé de s’équiper d’un défibrillateur en plus d’être formé aux gestes de base de premiers secours.

Il existe deux types de défibrillateurs autorisés par la loi pour un usage public. Les défibrillateurs automatiques (DA) entièrement automatiques et les défibrillateurs semi-automatiques (DSA) nécessitant une action pour délivrer un choc électrique. Tous deux appartiennent à la famille des défibrillateurs automatique externe (DAE). En cas d’arrêt cardiaque d’une personne, tout le monde peut se servir d’un défibrillateur grand public et sauver une vie.

Comment fonctionne un défibrillateur cardiaque?

Le défibrillateur dispose d’une pile ou d’une batterie spéciale qui garantit son autonomie électrique. Ses électrodes que l’on place sur la poitrine de la victime permettent dans un premier temps à l’appareil de diagnostiquer l’activité cardiaque et les caractéristiques du choc à délivrer. En fonction du résultat obtenu, le défibrillateur détermine la procédure et l’indique au secouriste via un signal lumineux, un message vocal ou un écran d’affichage. Par exemple, le dispositif peut indiquer de délivrer un choc électrique ou de commencer une rééducation cardiaque. L’analyse de l’activité cardiaque est réalisée à intervalles réguliers au moyen d’électrodes afin d’adapter les gestes à réaliser.

La principale cause d’arrêt cardiaque est l’infarctus du myocarde. La prise en charge doit être faite le plus rapidement possible. Si la défibrillation est effectuée rapidement (dans les premières minutes après le début de la fibrillation), les chances de survie de la victime augmentent. Le défibrillateur cardiaque philips accompagne également l’utilisateur lors de chaque étape et au cours du massage cardiaque.

Comment se servir d’un défibrillateur automatique?

Lorsque le cœur est en fibrillation, le sang ne circule pas correctement, voire s’arrête complètement. Grâce au défibrillateur grand public, un choc électrique lui permet de rétablir le rythme cardiaque normal. Selon le modèle, vous devez commencer par la mise en route de l’appareil en ouvrant le capot ou en appuyant sur le bouton marche/arrêt du défibrillateur. Un son se fera alors entendre et une voix synthétiques commencera à vous guider dans les différentes étapes de l’utilisation de l’appareil.

Ensuite, dénudez la poitrine de la victime et collez les électrodes sur le côté droit de sa poitrine et sous le sein gauche. Assurez-vous que sa poitrine est bien sèche et pas trop poilue  afin que les électrodes puissent y adhérer. Assurez-vous également que personne ne touche la victime lorsque le défibrillateur automatique analyse son rythme cardiaque et pendant le processus. À l’issue de l’analyse, si le rythme cardiaque de la victime nécessite un choc électrique, l’appareil se charge automatiquement sans votre intervention. N’éteignez le défibrillateur que lorsque le médecin urgentiste vous le demande et ne retirez pas les électrodes avant son arrivée.