Pour empêcher les semences de graminée, les résidus de végétaux et les adventices qui se trouvent à la surface de terre, il faut la labourer. Le labour est donc une opération très importante quand on veut effectuer la semence. C’est le seul moment où l’on réussit à retourner totalement la terre. Malgré son importance et sa nécessité, elle n’est pas facile à faire. Il faut même utiliser une machine pour pouvoir correctement labourer un champ. Cette machine est la charrue. Très efficace, elle vous garantit un travail de qualité et accessoirement de belles cultures. Toutefois, pour que cette machine puisse faire correctement son travail, il faut effectuer correctement des réglages au préalable. Quels réglages effectuer ?

Vérifier certains détails sur le tracteur avant de l’atteler

Le tracteur est l’engin qui va conduire la charrue. Il est donc normal qu’on vérifie qu’elle est en état de fonctionner avant de l’atteler à la charrue. Il faut commencer par vérifier que la pression d’air dans les pneus est suffisante pour effectuer le labour. Ensuite, il faut effectuer une vérification par rapport à la bonne correspondance des voies avant et arrière. Veillez aussi à ce que les chandelles gauche et droite aient la même longueur. Ainsi, vous assurerez que votre équipement sera réversible. La longueur des chandelles n’est pas la seule chose que vous devez voir. La position des chandelles sur les bras de relevage doit être aussi prise en compte. Si elles sont en arrière, elles assurent un bon rendement pour le relevage.

Il faut également faire quelques vérifications d’usage. Les premières choses sur lesquelles il faut jeter un coup d’œil sont les pièces de charrue travaillantes. Si elles sont trop usagées, il serait mieux de les remplacer. Si vous voulez les changer, cliquez ici pour en savoir plus. Outre cela, privilégiez des rasettes avec un grand versoir les corps hélicoïdaux. Ces derniers assureront un enfouissement de qualité.

Le réglage de la profondeur et la position des rasettes

Ce sont les premiers réglages de charrue qui doivent être effectués quand vous arrivez dans votre champ. Ce réglage de charrue se fera essentiellement sur les rasettes. Les rasettes constituant une piece de charrue importante dans le labour, réussir leur réglage devient donc essentiel. En effet, la hauteur des rasettes correspond à la profondeur du labour que vous obtiendrez. Si les rasettes sont trop basses, elles ne pourront pas retourner convenablement la terre. Si elles sont trop hautes, vous obtiendrez un enfouissement de mauvaise qualité. Il faut donc trouver la bonne hauteur. Le réglage de m=la hauteur des rasettes doit être le même pour tout le corps de l’équipement.

Par ailleurs, il faut également trouver la position idéale pour les supports de rasettes sur l’âge. Si elles sont dans une position avancée, vous obtiendrez un très bon enfouissement. Cependant, le bourrage ne sera pas limité. Quand elles sont en position reculée, le bourrage sera limité même s’il y a de nombreux débris de végétaux. Néanmoins, l’enfouissement laissera à désirer. Il s’agira donc de trouver une position intermédiaire qui pourra être un compromis entre le bon enfouissement et le bourrage.

Le réglage des autres parties de charrue est aussi important. Il faut donc également veiller à régler l’aplomb. Au cours du labour, elle doit être perpendiculaire au sol. Pour le faire, il faut trouver les butées de fin de course du vérin de retournement.

Le réglage du déport et du devers

Le réglage du deport charrue influencera grandement la qualité du labour. Le réglage du deport charrue permettra d’adapter la largeur à la puissance de traction du tracteur. Ce type de réglage se fait sur les parties de charrue telles que les socs. Il faut que les socs soient réglés à la même largeur. Elle peut être de 12 pouces, de 14 pouces ou de 18 pouces. Il faut aussi régler le déport du premier versoir. Il peut être hydraulique ou mécanique. Il est également possible qu’il soit à vis ou à trou. Vous devrez tout de même vérifier l’espace séparant la roue intérieure et le bout de pointe du premier versoir. Il faut qu’elle soit la même qu’entre les autres versoirs.

Le réglage du devers consistera à tout faire pour que la ligne de traction soit parallèle au labour. S’il est mal effectué, le tracteur sortira ou rentrera dans le labour.

Il ne faut pas oublier également de régler le 3e point.