Le ballon d’eau chaude thermodynamique devient de plus en plus demandé sur le marché. Il offre, en effet, de nombreux avantages incontestables. De plus, vous pouvez l’installer vous-même ou bien confier son installation à un professionnel. L’appareil se pose comme un ballon électrique, mais possède des tuyaux de 16 cm de diamètre. Comment donc fonctionne-t-il ?

Pourquoi choisir un chauffe-eau thermodynamique ?

Opter pour un chauffe-eau thermodynamique vous permet de réaliser jusqu’à 70 % d’économie sur vos factures d’eau chaude. Appelé aussi cumulus thermodynamique, cet appareil saisit l’énergie gratuite disponible dans l’air. En conséquence, il est très économe en énergie, comparé à un chauffe-eau électrique. De plus, le prix du chauffe-eau thermodynamique est plus abordable. Il peut couvrir les besoins en eau chaude de tous les habitants de la maison. Par ailleurs, il vous est possible de réduire le coût d’achat de votre équipement grâce aux subventions comme MaPrimeRénov, la Prime Effy ou encore les aides d’ANAH, sans oublier que vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 %. En effet, en confiant l’installation de chauffe-eau thermodynamique à un professionnel qualifié, vous avez la possibilité d’obtenir un crédit d’impôt transition énergétique ou CITE, alloué par le gouvernement afin d’encourager les particuliers à installer des équipements à haute efficacité énergétique. Un chauffe-eau thermodynamique vous offre également un temps de chauffe très court, environ 8 heures pour un ballon de 250 litres. En somme, c’est un système de production d’eau chaude à la fois économique et performant. De plus, avec les aides à la rénovation énergétique, vous pouvez facilement et rapidement rentabiliser l’investissement d’un chauffe-eau tel que celui-ci. Pour de plus amples informations sur ce type de chauffe-eau et son installation, visitez upkay.com.

Le fonctionnement d’un chauffe-eau thermodynamique

Le fonctionnement d’un chauffe-eau thermodynamique est similaire à celui d’une pompe à chaleur aérothermique. Pour réchauffer un liquide caloporteur, il a besoin des calories disponibles dans l’air. Ce fluide va ensuite restituer la chaleur au ballon d’eau chaude thermodynamique afin de produire l’eau chaude sanitaire. Lorsque les températures extérieures sont trop basses, comme c’est le cas en hiver, un système électrique remplace la PAC. L’équipement fonctionne donc à toute époque de l’année, même si le chauffage de la maison est éteint. Dans tous les cas, il ne faut surtout pas confondre le fonctionnement d’un chauffe-eau thermodynamique et celui d’un chauffe-eau solaire, malgré le fait qu’ils soient tous les deux très performants. Néanmoins, pour fonctionner de manière performante, l’appareil a besoin d’une surface minimum de 10 m2 au sol, soit un volume moyen proche de 20 m3 d’air à brasser. Si possible, effectuez l’installation du chauffe-eau dans un local annexe à votre logement. Étant donné que le chauffe-eau thermodynamique combine un ballon d’eau et une pompe à chaleur aérothermique, sa performance va donc aussi dépendre de celle de la PAC. 

L’installation sur air ambiant

L’installation de chauffe-eau thermodynamique peut se faire de trois façons différentes. Il y a d’abord l’installation sur air ambiant où le chauffe-eau utilise les calories de l’air intérieur qu’il capte autour de lui pour produire l’eau chaude. Ce type de chauffe ne convient cependant pas à toutes les infrastructures, étant donné que l’installation doit être réalisée dans une pièce non habitée qui mesure au minimum 10 m2. Vous pouvez l’installer dans votre buanderie, votre garage ou votre cellier. Veillez toutefois à bien vérifier si la pièce est bien ventilée. Si vous n’avez donc pas ce genre de pièce dans votre maison, l’installation sur air ambiant n’est pas possible. Vous pouvez aussi installer votre chaudière à condensation avec le chauffe-eau thermodynamique. Cela va permettre au chauffe-eau de récupérer la chaleur qu’il a émise lors de la production de l’eau chaude. Selon l’espace dont vous disposez, vous pourrez installer un chauffe-eau horizontal ou un autre vertical. Vous pourrez utiliser votre appareil dans les 48 heures qui suivent l’installation, si tout est en norme.

L’installation sur air extérieur et l’installation sur air extrait

Il est aussi possible d’alimenter le chauffe-eau thermodynamique en chaleur grâce aux calories présentes dans l’air extérieur, c’est ce qu’on appelle installation sur air extérieur. Pour ce faire, il faudra installer deux gaines pour relier le ballon d’eau chaude thermodynamique à une entrée d’air extérieur. L’une va récupérer les calories présentes dans l’air extérieur, tandis que l’autre va rejeter l’air dès que les calories sont récupérées. Ici, vous pouvez choisir une pièce beaucoup plus petite pour l’installation. Enfin, il y a l’installation de chauffe-eau thermodynamique sur air extrait qui correspond au raccordement de l’équipement à la Ventilation mécanique contrôlée ou VMC simple flux présent dans votre logement. Vous n’aurez donc pas besoin de gaines. Toutefois, ce type d’installation engendre pas mal de travaux de rénovation. En conclusion, le fonctionnement du chauffe-eau thermodynamique peut dépendre du type d’installation que vous choisissez. Il faudra donc bien choisir quelle installation convient le plus à votre habitation pour éviter les désagréments.