La gestion des déchets à risques infectieux ou DASRI nécessite de faire appel à un prestataire de service spécialisé dans la collecte et le traitement de ce type de produits. Il est obligatoire de mettre en place des règles d’hygiène et de sécurité et de les convoyer et trier en respectant la réglementation en vigueur.

Faire appel à un expert du domaine

Toute activité qui produit des déchets à risques infectieux est soumise à une réglementation spécifique en termes d’élimination et gestion des déchets. Pour en savoir plus et choisir un prestataire qui propose des solutions pertinentes, consultez dasri collecte. En effet, dans un cabinet médical, une clinique ou un hôpital, il est nécessaire de mettre en place un dispositif de collecte et d’élimination des déchets pour garantir une hygiène impeccable et sécurisé. En amont des jours de collecte qui sont organisés en fonction des besoins de chaque client, il convient d’instaurer un système de tri par exemple, un contenant ou plusieurs contenants pour les outils coupants, tranchants et coupants, un autre pour les déchets médicaux souillés, les liquides, les médicaments, etc. L’utilisateur doit trier chaque déchet par catégorie et les jeter dans le bac approprié fourni par l’entreprise de collecte. Des sacs étanches et rigides à usage unique sont mis à disposition du client pour recueillir les déchets comme les compresses souillées, les bandages usagés, etc.

Choisir un prestataire déchets médicaux

Vous êtes un professionnel de la santé et vous recherchez une entreprise spécialisée dans la collecte et élimination des déchets infectieux. Vous pouvez par exemple, demander un devis auprès de dasri collecte pour mettre en place une solution adaptée à vos besoins. Il ne faut pas hésiter à demander différents devis pour optimiser les coûts de gestion et élimination des déchets. Le devis doit présenter une description détaillée en termes de quantité, mode de stockage, collecte, transport, traitement… Vous pouvez vous informer sur Internet pour trouver la liste des prestataires déchets à risques infectieux dans votre région.

Déchets médicaux, une activité soumise à des règles spécifiques

On ne s’improvise pas spécialiste de la collecte et élimination des déchets médicaux. Cette activité fait l’objet d’autorisations spécifiques pour garantir la sécurité du personnel chargé de la mission. L’utilisation de moyens de transport adaptés fait aussi partie des obligations légales. Il convient de respecter des règles d’hygiène et d’éliminer chaque déchet conformément à la réglementation en vigueur. Il faut également procéder dans le respect de la protection de l’environnement. Les délais et conditions de stockage sont strictement réglementés en fonction de leur nature : 72 h, 7 jours, 1 mois, 3 mois… Par exemple, en cas de stockage ou de production d’une certaine quantité de déchets médicaux (5 kg par mois pour certains types de déchets), il faut augmenter le nombre de collectes. Les produits collectés sont incinérés à 850°C et font l’objet d’un traitement spécifique (appareil de désinfection) en fonction de la nature. Un bordereau de suivi accompagne chaque chargement de déchets à risques infectieux depuis le lieu de collecte jusqu’à leur élimination.