Lorsque vous demandez un prêt immobilier, les banques exigent que vous obteniez une assurance de prêt. Quelles sont les garanties offertes par l’assurance emprunteur  ? Comment fonctionne-t-elle ? Voici quelques éléments de réponse.

 

L’assurance emprunteur a pour objet de garantir le paiement de tout ou partie des échéances de remboursement de prêt restantes dans les situations suivantes :

 

  • ·       Le décès ou la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) ;
  • ·       L’invalidité permanente totale ou partielle (IPT-IPP) ;
  • ·       L’incapacité temporaire de travail totale ou partielle (ITT).

 

Il existe également des assurances en cas de perte d’emploi, mais celles-ci ne sont pas obligatoirement requises par les banques pour l’obtention d’un crédit immobilier.

 

Bon à savoir : l’assurance de prêt n’est pas obligatoire

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la loi ne rend pas obligatoire l’assurance de prêt. Toutefois, dans la pratique, il est impossible d’obtenir un prêt immobilier auprès des établissements bancaires sans disposer d’une telle garantie.

 

Comment souscrire une assurance de prêt ?

 

Vous êtes libre de choisir votre assurance emprunteur. Les banques proposent toujours leur propre contrat d’assurance ou celui d’un de leurs partenaires, mais vous n’avez aucune obligation d’en souscrire.

 

Cependant, l’assurance choisie devra obligatoirement répondre aux garanties de protection minimales imposées par votre banquier. Ce dernier a un droit de regard sur le contrat proposé. Il peut le refuser s’il ne répond pas aux critères définis dans la fiche standardisée d’informations qui reprend les garanties requises. 

Quelle est la procédure pour souscrire une assurance de prêt ?

 

Avant de vous faire une proposition d’assurance emprunteur, vous allez devoir compléter un questionnaire médical. Celui-ci permet à l’assureur d’évaluer le risque qu’il s’engage à assurer à partir des informations mentionnées.

 

Ce formulaire doit être complété en bonne foi afin que vous puissiez bénéficier pleinement des garanties de l’assurance en cas de besoin. À défaut, l’assureur serait en droit de refuser de vous indemniser.

 

Bon à savoir : des examens médicaux complémentaires peuvent être demandés

En fonction de votre état de santé, l’assureur peut requérir la réalisation d’examens médicaux pour avoir une parfaite connaissance du risque à assurer.

 

Comment choisir une assurance emprunteur ?

 

Lorsque vous recevez la proposition du ou des assureurs que vous avez sollicité(s), vous devez examiner les points suivants :

 

  • ·       Les garanties offertes ;
  • ·       Les conditions à remplir pour être couvert par l’assurance ;
  • ·       Les éventuelles exclusions d’assurance et délais de carence ;
  • ·       Le coût total de l’assurance sur la durée totale du crédit.

 

En fonction de ces éléments, vous allez pouvoir choisir l’assurance qui vous paraît la plus adaptée à vos besoins.

 

                        Bon à savoir : que se passe-t-il en cas de grave problème de santé ?

Si vous êtes concerné par un risque de santé aggravé en raison d’une maladie ou d’un handicap, vous relevez de la convention Aeras. Cela vous permet de bénéficier de solutions alternatives en cas de refus d’assurance afin que vous puissiez tout de même obtenir un crédit immobilier.

 

 

Comment actionner l’assurance emprunteur ?

 

En cas de survenance d’un des accidents de la vie garantis par votre assurance emprunteur, il faudra établir, par lettre recommandée avec accusé de réception, une déclaration auprès de votre assureur pour mettre en jeu la prise en charge prévue au contrat.

 

Le contrat prévoit, la plupart du temps, un délai d’action dans lequel vous devez envoyer votre demande. Il est important de bien le respecter pour être couvert intégralement.

 

À l’heure où les taux de crédit immobilier sont au plus bas, l’assurance de prêt peut avoir un impact non négligeable sur le montant total de votre crédit immobilier. N’hésitez pas à comparer les différentes offres disponibles sur le marché pour réaliser de substantielles économies, tout en bénéficiant d’une garantie optimale.