Son fiancé l’a quittée et son nouvel amant est un goujat. Lillian, sa meilleure amie, file quant à elle le parfait amour. Lorsqu’elle lui annonce son futur mariage, Annie oublie ses soucis pour se consacrer à son rôle de témoin et transformer les préparatifs en un moment magique et privilégié.

Mais c’est sans compter sur les autres amies de Lillian, l’insatiable et athlétique dragueuse Megan, la candide Becca, l’ex-beauté Rita et l’ultra-snob Helen… toutes incontrôlables et décidées à donner de la voix pour imposer leurs choix dans l’organisation de l’enterrement de vie de jeune fille.

Débute alors une délirante aventure…!

Sortie le 10 août 2011

Mon avis

Invitée à l’avant-première, j’ai pu découvrir le film en exclusivité le vendredi 24 juin dernier.

Mes meilleures amies, c’est un savant mélange de Sex and the City et de Bridget Jones. Dans le film, il y a cette pointe d’humour, de détresse profonde et de regard sur les relations qu’entretiennent les femmes entre elles mais également avec la gent masculine.

On passe de scènes comiques aux scènes quelque peu tristes voire pitoyables. On retrouve la mise en avant de l’amitié présente dans Sex and the City, les situations comiques et gênantes de Very Bad Trip mais aussi le sentimentalisme quelque peu exagéré de Bridget Jones.

En vérité on ne s’ennuie pas réellement. Le divertissement est le maître-mots de ce film mais attention ce n’est pas une comédie qui va vous expliquer pourquoi les relations sont aussi compliqué. On est devant un écran où on voit défiler les pires comme les meilleures situations qu’il pourrait nous arriver si notre meilleure amie se marie & qu’une rivalité naît pour défendre la place qu’on occupe dans un groupe de filles.

L’actrice principale Kristen Wiig, qui joue le rôle de Annie, a le don pour attiser notre sympathie. On se rallie à son combat, on a pitié d’elle mais aussi on souhaite qu’elle puisse enfin trouver un bon job, un vrai mec, un vrai appart, etc… C’est une peu la douce caricature de la femme citadine qui est très maladroite dans sa vie mais qui fait avec, c’est une sorte de Bridget Jones version 2011 qui ne cherche pas pour autant l’homme parfait (enfin du moins elle veut s’en convaincre).

C’est un film à aller voir pour toutes les femmes qui veulent rire un peu de leur ridicule (comme de se remaquiller le matin, après une nuit d’amour, en faisant croire qu’on est aussi belle en se réveillant) mais aussi pour les hommes qui veulent juste comprendre pourquoi les femmes agissent de façon aussi « bizarre » quelque fois.